Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Coronavirus : le fabricant d'iPhone Foxconn offre des primes de 900 euros aux employés pour les inciter à reprendre le travail

Coronavirus : le fabricant d'iPhone Foxconn offre des primes de 900 euros aux employés pour les inciter à reprendre le travail
© Reuters

Le plus grand fabricant d'iPhone au monde offre aux travailleurs des primes de plus de deux fois leur salaire mensuel pour les inciter à venir travailler dans les usines de l'entreprise qui rouvrent progressivement. Foxconn a été contraint de fermer ses usines en Chine à cause de l'épidémie de coronavirus. Pendant un moment, l'entreprise a même détourné la production d'iPhone pour se lancer dans la fabrication de masques pour le visage et de vêtements médicaux.

Mais jeudi 27 février, Foxconn a annoncé que ses usines reprenaient lentement le travail, et l'entreprise tente des stratagèmes audacieux pour essayer de renforcer à nouveau ses effectifs. Ainsi, les nouvelles recrues de l'énorme usine de Foxconn à Zhengzhou se voient offrir 7 000 yuans (910 euros) pour reprendre le travail, selon des articles du journal local South China Morning Post.

A lire aussi — Coronavirus : la bonne conduite à adopter en France en 6 questions-réponses

Selon un article, la prime est échelonnée, les travailleurs recevant 3 000 yuans (390 euros) après 60 jours de travail et 4 000 yuans (520 euros) après 90 jours. Le SCMP note que cela représente une énorme motivation pour les ouvriers de l'usine de Zhengzhou, car les entretiens avec les travailleurs l'année dernière ont révélé que le salaire mensuel moyen se situait entre 2 000 et 3 000 yuans (soit entre 260 et 390 euros).

Thomson Reuters

Employant jusqu'à 350 000 personnes, Zhengzhou est le plus grand site de fabrication d'iPhone de Foxconn au monde et est familièrement connu sous le nom de "iPhone City" ("la ville des iPhone").

La semaine dernière, le site chinois spécialisé dans la tech Abacus a rapporté que les employés actuels de Foxconn se voyaient également offrir des primes de 3 000 yuans (390 euros) pour retourner au travail.

Dans une déclaration au South China Morning Post, Foxconn a insisté sur le fait qu'elle prend toujours les précautions nécessaires contre l'épidémie de coronavirus. "Avec les défis actuels de santé publique liés au coronavirus, nous continuons à accorder une grande priorité au bien-être de tous nos employés et nous appliquons toutes les pratiques recommandées en matière de santé et d'hygiène, conformément aux lois et règlements locaux, dans le cadre de nos efforts pour assurer leur santé et leur sécurité".

Elle a ajouté qu'elle adoptait une "approche prudente" en ce qui concerne les calendriers de production dans ses installations en Chine. Foxconn n'était pas immédiatement disponible pour répondre à des questions lorsque Business Insider US a contacté l'entreprise.

Version originale : Isobel Asher Hamilton/Business Insider.

Business Insider
Découvrir plus d'articles sur :