Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Coronavirus : le gouvernement plafonne le prix du gel hydroalcoolique à 2€ les 50ml

Coronavirus : le gouvernement plafonne le prix du gel hydroalcoolique à 2€ les 50ml
© Mom squeezing hand sanitizer onto littler daughter‚Äôs hands

25,27€ la bouteille sur Amazon. Le gel hydroalcoolique serait-il devenu un produit de luxe ? Certains commerçants et sites ont en tout cas profité de l'épidémie de coronavirus pour faire grimper leurs prix, une pratique que le gouvernement cherche à réglementer. L'Etat propose aux fabricants de solutions hydroalcooliques de plafonner à 3 euros le prix des 100 ml de leurs produits utilisés pour limiter l'expansion du coronavirus, a annoncé jeudi sur franceinfo la secrétaire d'Etat Agnès Pannier-Runacher.

"On a fait une proposition : jusqu'à 2 euros les 50 ml et 3 euros les 100 ml", a indiqué la secrétaire d'État auprès du ministre de l'Économie et des Finances, citée sur le site de franceinfo. "Cette proposition va être validée par les professionnels puisqu'il ne faut pas qu'on leur demande de produire à perte. On va vérifier que nos hypothèses sont correctes." Un décret en ce sens "a été transmis au conseil d'État et au Conseil national de la consommation" pour être "signé ce soir et publié demain (vendredi 6 mars, ndlr)", a-t-elle ajouté.

Les ventes des gels hydroalcooliques, dont l'usage est fortement recommandé pour désinfecter les mains et éviter l'infection par le Covid-19, se sont récemment envolées en raison des craintes que suscite le virus et il commence à être difficile d'en trouver notamment dans certaines pharmacies parisiennes.

Le suivi de la mesure sera ensuite assuré par la DGCCRF (répression des fraudes), a indiqué Agnès Pannier-Runacher. Mercredi, le ministre de l'Economie Bruno Le Maire avait rapporté quelques "cas isolés" de certains vendeurs profitant du contexte pour proposer ces articles à des "prix inacceptables" et demandé l'encadrement des tarifs.

Une fois la nouvelle mesure adoptée par le Conseil d'Etat, les commerçants et sites qui continueront de vendre du gel hydroalcoolique au-delà du prix plafonné encourront une amende de 7500 euros.

Découvrir plus d'articles sur :