Le fonds activiste Corvex Management détient pour environ 400 millions de dollars (340 millions d'euros) d'actions du groupe agroalimentaire français Danone, selon l'agence Bloomberg, qui cite des sources proches du dossier.

Le fonds new-yorkais, dirigé par Keith Meister, juge le groupe français sous-évalué.

Corvex n'a pas l'intention pour l'instant de demander publiquement des changements dans la gestion de Danone, ni d'engager une procédure pour peser sur ses décisions, mais sa position pourrait évoluer, ajoute l'agence.

Un activiste pressé pourrait notamment pousser à une cession par appartement de la division Eaux et de la Nutrition et laisser à la direction l'option d'un LBO sur les branches Dairy et WhiteWave, indique Pierre Tegner.

Danone est la cible récurrente de rumeurs et de spéculations autour d'un rachat par Kraft Heinz, PepsiCo ou encore Coca-Cola.

La capitalisation boursière de Danone dépassant 42 milliards d'euros selon les données Thomson Reuters, une participation de 400 millions de dollars équivaut à environ 0,8% du capital.

A la Bourse de Paris, l'action Danone a gagné +0,24% à 67,27 ce mercredi après un bond de +2% mardi à la mi-journée.

Dans une interview accordée à Reuters fin juin, le directeur général de Danone Emmanuel Faber avait estimé que Danone n'était "ni plus ni moins (vulnérable) que d'habitude" à une offre de rachat.

La montée de Corvex au capital de Danone interviendrait après plusieurs offensives de fonds activistes dans le secteur agroalimentaire. Le suisse Nestlé est depuis deux mois sous la pression de l'investisseur activiste Daniel Loeb, à la tête du fonds Third Point, qui réclame des cessions d'actifs après avoir obtenu un plan de rachat d'actions.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Une entreprise de Laval devance Pepsi et Nestlé en s'emparant des yaourts bio de Danone pour 767M€

VIDEO: Une startup canadienne a inventé des chaussettes anti-odeur, anti-ampoules et anti-impact