Coupe du monde 2019 : TF1 pourra passer encore plus de pubs grâce à la canicule lors de France-États-Unis

Coupe du monde 2019 : TF1 pourra passer encore plus de pubs grâce à la canicule lors de France-États-Unis

Lors du match France-Brésil le 24 juin au Havre. REUTERS/Yves Herman

Le succès de la Coupe du monde féminine de football est un aubaine pour TF1, qui a déjà augmenté les tarifs de ses publicités avant et après les matchs des Bleues, ainsi que pendant la mi-temps. Ce vendredi 26 juin, la France affronte les Etats-Unis en quart de finale et la chaîne va profiter d'une opportunité supplémentaire pour gagner encore plus d'argent : la canicule. En effet, si la température dépasse un certain seuil, l'arbitre du match peut demander une pause supplémentaire de 3 minutes par mi-temps, baptisée "cooling break" par la FIFA, pour que les joueuses d'hydratent. Une interruption du jeu qui permet aussi aux diffuseurs de placer un écran pub supplémentaire.

C'est visiblement ce qu'a prévu de faire TF1 lors du match France - Etats-Unis, à en croire les tarifs affichés sur le site de sa régie publicitaire. Des espaces publicitaires vendus 130 000 euros les 30 secondes aux annonceurs, soit le même prix qu'à la mi-temps. D'après les estimations de Philippe Nouchi, expert médias au sein de l'agence Publicis Media, TF1 devait déjà rentrer dans ses frais grâce à la qualification des Bleues en quarts de finale, sans même compter sur ces coupures pubs supplémentaires. "Mais l'augmentation sera marginale, nous confie l'expert médias interrogé par Business Insider France. Je ne les vois pas diffuser plus d'une minute de publicité pendant ces pauses." TF1, qui dispose d'crans avant le coup d'envoi et à la mi-temps, doit en effet se conformer à la législation européenne qui limite à la publicité à 12 minutes par heure

Des audiences records pour les Bleues

Les "cooling breaks" sont autorisés par la FIFA depuis la Coupe du monde masculine au Brésil, en 2014, au bon vouloir de l'arbitre. Un annonceur sera forcément intéressé par une page de publicité pendant puisqu'un téléspectateur n'aura pas vraiment le temps de détourner l'attention de l'écran. Au Brésil, à l'époque, la température minimale pour qu'une telle pause soit mise en place était de 32 degrés, en prenant en compte l'humidité. Vendredi soir à Paris, où se tiendra le match, Météo-France prévoit 33 degrés.

Lors du huitième de finale face au Brésil, 10,6 millions de téléspectateurs étaient devant TF1, une record pour un match de football féminin. La chaîne s'attend probablement à un score supérieur pour la rencontre tant attendue contre les Américaines.

Ce papier a été mis à jour à 11h20 avec le commentaire de Philippe Nouchi.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Coupe du monde 2019 : les billets France-Etats-Unis se revendent à des prix record sur internet

VIDEO: Voici à quoi pourrait ressembler le futur d'Apple

  1. The content is quite elaborate and detailed, but I think it needs more practical elements to attract readers' attention, thank you for sharing this article.

Répondre à temple run Annuler la réponse.