Le bitcoin plonge sous les 7400 $

Plongeon à Mostar, Bosnie-Herzégovine, 29 juillet 2018. REUTERS/Dado Ruvic

Le bitcoin avait repassé la barre des 8000 dollars le 24 juillet, après plusieurs jours de remontée du cours. Mais depuis quatre jours, la devise virtuelle n'en finit plus de baisser, pour finalement retomber sous les 7400 dollars vendredi 3 août. A 9h14, elle valait ainsi 7327 dollars.

Plusieurs choses semblent pouvoir expliquer ce revirement du cours. Goldman Sachs a notamment publié il y a quelques jours une note plutôt pessimiste sur les crypto-monnaies, relève le site d'information financière MarketWatch. La banque américaine précise s'attendre à une plus forte baisse des devises virtuelles dans la mesure où, selon elle, elles remplissent aucun des rôles des monnaies traditionnelles (moyen d'échange, unité de mesure, réserve de valeur). 

Cette note intervient peu de temps après la nomination de David Solomon pour succéder à Lloyd Blankfein à la tête de l'établissement financier. Le banquier d'affaires, DJ à ses heures perdues, s'est montré très ouvert aux crypto-monnaies en évoquant de nouveaux services liés aux devises 2.0 pour les clients de la banque.

Evolution du cours du bitcoin depuis une semaine, vendredi 3 août 2018, à 9h14. Markets Insider.

Au-delà de Goldman Sachs, la décision de Google de ne plus autoriser les applications de minage sur les smartphones fonctionnant sous Android a pu avoir un impact sur le cours du bitcoin. Le géant de la tech n'accepte plus que les applications gérant à distance la validation des transactions en crypto-monnaies.

En outre, la plateforme d'échanges de devises virtuelles HitBTC, l'une des plus importantes au monde en termes de volumes échangés, aurait connu des problèmes techniques au cours des derniers jours, selon le site spécialisé dans les marchés Investing, ce qui aurait laisser craindre un éventuel piratage. 

Enfin, la SEC, le gendarme des marchés financiers américain, a récemment rejeté un projet d'ETF (fonds indiciel) basé sur le bitcoin. C'est la deuxième fois que les frères Winklevoss, fondateurs de la plateforme d'échange de crypto-monnaies Gemini, voient ainsi leur demande de création d'ETF rejetée.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Le gendarme américain de la Bourse rejette une seconde fois le projet de fonds bitcoin des frères Winklevoss, et le bitcoin en prend un coup

VIDEO: Tarana Burke explique pourquoi elle a créé le mouvement #MeToo — et évoque son avenir

Contenu Sponsorisé

PwC récompense les étudiants entrepreneurs

  1. SR

    n'importe quoi hahaha !!!

  2. MaisLol

    "Au-delà de Goldman Sachs, la décision de Google de ne plus autoriser les applications de minage sur les smartphones fonctionnant sous Android a pu avoir un impact sur le cours du bitcoin. Le géant de la tech n'accepte plus que les applications gérant à distance la validation des transactions en crypto-monnaies."

    Énorme
    Merci pour cette perle !

Laisser un commentaire