Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Covid-19 : le vaccin franco-autrichien de Valneva entre dans sa dernière étape avant sa mise sur le marché

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Covid-19 : le vaccin franco-autrichien de Valneva entre dans sa dernière étape avant sa mise sur le marché
L'étude clinique de Phase III se déroulera au Royaume-Uni. © Alamy/Abaca Press

Le candidat vaccin du laboratoire Valneva fait une étape de plus vers la mise sur le marché. La biotech franco-autrichienne a annoncé mercredi 21 avril le lancement d'une étude clinique de Phase III, dernière étape avant une demande de mise sur le marché. Cette étude, appelée "Cov-Compare", visera à comparer la réponse immunitaire du candidat vaccin contre le Covid-19 de Valneva (VLA2001) avec le vaccin Vaxzevria d'AstraZeneca qui est déjà autorisé, a indiqué la société basée près de Nantes dans un communiqué.

"Environ 4.000 participants recevront deux doses de l'un des vaccins", explique Valneva qui précise que l'étude sera menée sur environ 25 sites au Royaume-Uni. "L'objectif principal de l'étude est de démontrer la supériorité de VLA2001 comparée à Vaxzevria deux semaines après vaccination" en mesurant les anticorps neutralisants spécifiques au Covid-19, indique Valneva. Le lancement de l'étude Cov-Compare fait suite à l'annonce de résultats cliniques de Phase I-II qui plaidaient pour la poursuite du développement du vaccin, a rappelé la biotech.

À lire aussi — Covid-19 : voici les effets secondaires des vaccins en fonction de son âge et de son sexe

Pas de commande globale européenne

Valneva ajoute que si les résultats de Phase III sont positifs, elle soumettra des demandes d'autorisation de mise sur le marché "au cours de l'automne 2021". Le VLA2001 est "actuellement le seul candidat vaccin inactivé et adjuvanté contre la Covid-19 en développement clinique en Europe", souligne Valneva.

Plus tôt mercredi, le laboratoire franco-autrichien avait annoncé se tourner vers des discussions pays par pays pour fournir son candidat vaccin, en estimant que les discussions avec l'UE n'avaient pas fait de "progrès significatif" à ce jour.

À lire aussi — Voici comment gérer au mieux les effets secondaires après une vaccination contre le Covid-19

Découvrir plus d'articles sur :