Publicité

Covid-19 : pourquoi le variant Lambda, présent dans 29 pays, inquiète les scientifiques

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Covid-19 : pourquoi le variant Lambda, présent dans 29 pays, inquiète les scientifiques
Le variant Lambda du coronavirus inquiète les scientifiques après avoir pris le dessus au Pérou. © Carlos Mamani/AFP; Getty Images
Publicité

Alors que de nombreux pays se débattent avec le variant Delta du coronavirus, un autre est en train de se développer : le variant Lambda. Il inquiète particulièrement les autorités d'Amérique Latine en raison de son ensemble inhabituel de mutations. Bien que les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC, la principale agence fédérale des États-Unis en matière de protection de la santé publique, ndlt) ne suivent pas encore ce variant, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) l'a répertorié comme un variant d'intérêt le 15 juin dernier, et le Royaume-Uni l'a ajoutée à sa liste de variants sous enquête le 23 juin.

"Pour l'instant, rien ne permet de dire qu'il est plus agressif que d'autres variants", a déclaré Jairo Méndez Rico, conseiller sur les maladies virales émergentes à l'Organisation panaméricaine de la santé, selon le Financial Times. "Il est possible qu'il ait un taux de contagion plus élevé, mais des travaux supplémentaires doivent être réalisés à ce sujet", a-t-il ajouté.

À lire aussi — Voici l'efficacité des vaccins Covid-19 contre le variant Delta, selon les meilleures études

Le variant Lambda est présent dans 29 pays, dont les États-Unis

Selon l'OMS, le variant Lambda a été identifié pour la première fois au Pérou en août 2020. Mais il s'est maintenant propagé dans au moins 29 pays. Il est actuellement le plus répandu au Pérou, où il représentait 81% de tous les cas en mai et juin 2021, selon l'OMS.

Au moins 563 infections ont été recensées aux États-Unis, selon le système mondial de notification des variants GISAID. Des chercheurs de l'université du Nevada, à Las Vegas, ont par exemple détecté le variant Lambda dans les eaux usées du sud du Nevada, ce qui laisse penser qu'il se propage dans la communauté.

Des mutations "inhabituelles" pourraient accroître la transmissibilité du virus

Le variant Lambda est porteur d'une combinaison inhabituelle de mutations susceptibles de modifier sa capacité à se transmettre ou à résister à la vaccination, a déclaré l'OMS. "Il présente un ensemble de mutations plutôt inhabituel, comparé à d'autres variants", a déclaré Jeff Barrett, directeur du 'Covid-19 Genomics Initiative' au Wellcome Sanger Institute au Royaume-Uni, selon le Financial Times.

Dans une étude de l'université du Chili publiée le 1er juillet 2021, qui n'a pas encore été examinée par des pairs, les scientifiques ont constaté que le variant était plus contagieux que le variant Alpha, observé pour la première fois au Royaume-Uni. Cependant, comme cette étude a été réalisée en laboratoire et non dans le monde réel, il est difficile de savoir dans quelle mesure ces résultats sont pertinents dans la vie réelle.

Jeff Barret a déclaré au Financial Times qu'il est difficile d'évaluer dans quelle mesure le variant Lambda serait plus contagieux dans un contexte réel, car les installations de séquençage génétique sont rares en Amérique du Sud.

À lire aussi — Variant Delta : voici à quoi ressemblent les symptômes

Les vaccins semblent rester efficaces contre le variant Lambda

Selon l'OMS, les mutations portées par le variant pourraient théoriquement accroître sa résistance à la protection conférée par les vaccins. Dans un tweet lundi 6 juillet, Angela Rasmussen, virologue à l'université de Georgetown, a déclaré que les preuves continuent de suggérer que les vaccins fonctionnent "très bien" contre tous les variants.

Une étude de l'école de médecine Grossman de l'Université de New York a apporté des preuves supplémentaires de l'efficacité des vaccins contre le variant Lambda, avec quelques réserves. Les vaccins ont réussi à empêcher le virus de se reproduire lorsque des échantillons de personnes vaccinées ont été testés sur des virus modifiés pour imiter le variant Lambda.

Trop tôt pour s'inquiéter ?

Le Dr Faheem Younus, chef du service des maladies infectieuses à la faculté de médecine de l'université du Maryland, a soutenu dans un tweet que l'inquiétude concernant le variant Lambda est "prématurée". "C'est un variant d'intérêt, pas un 'variant d'inquiétude'", dit-il.

Le variant préoccupant est une désignation plus grave que l'OMS peut donner lorsqu'elle dispose de plus de preuves. Delta et Alpha ont tous les deux été désignés comme variants préoccupants lorsqu'il sont apparus car ils étaient plus contagieux que les autres versions du virus.

Version originale — Marianne Guenot/Insider

À lire aussi — Covid-19 : Pfizer préconise une 3e dose de vaccin alors que le variant Delta se propage

Découvrir plus d'articles sur :