Publicité

Covid-19 : voici à quelle condition le vaccin de Pfizer est très efficace contre le variant Delta

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Un enfant de 13 ans souriant après avoir été vacciné le 13 mai. © Joseph Prezioso / AFP via Getty Images
Publicité

Une étude portant sur plus de 19 000 adolescents et adultes au Royaume-Uni fournit certaines premières preuves convaincantes, évaluées par des pairs et à grande échelle, selon lesquelles il faut recevoir les deux injections d'un vaccin à deux doses pour obtenir une bonne protection contre le variant Delta.

Les conclusions de Public Health England (les services de santé britanniques, ndlt) suggèrent que la protection vaccinale contre le variant Delta est très forte lorsque les personnes reçoivent les deux doses. Mais les recherches, publiées mercredi 21 juillet dans le New England Journal of Medicine, montrent qu'une seule dose du vaccin Covid-19 de Pfizer ou d'AstraZeneca ne protège les personnes contre les infections symptomatiques que dans un tiers des cas.

À lire aussi — Variant Delta : voici à quoi ressemblent les symptômes

Matt Hancock, secrétaire d'État britannique à la santé et aux affaires sociales, a déclaré lors de la publication en mai d'une version préliminaire de l'étude, qui n'a pas été examinée, que "l'importance de la deuxième dose est évidente pour garantir la protection la plus forte possible contre le Covid-19 et ses variants".

Lorsque les patients étaient entièrement vaccinés, avec deux injections administrées toutes les deux au moins deux semaines l'une après l'autre pour faire effet, le vaccin Covid-19 de Pfizer était efficace à environ 88% contre le Covid-19 symptomatique du variant Delta, tandis que le vaccin d'AstraZeneca l'était à 67%.

Ces résultats sont presque aussi bons que ceux des vaccins ayant fait l'objet d'essais cliniques avant la détection du nouveau variant, mais ils suggèrent que les infections pernicieuses chez les personnes vaccinées deviendront légèrement plus fréquentes maintenant que le variant Delta est là.

Une injection n'est efficace qu'à environ 30% contre les symptômes du Covid-19 avec le variant Delta.

Un homme reçoit sa deuxième dose de vaccin à Bridgeport, Connecticut, le 20 avril.  Joseph Prezioso / AFP via Getty Images

Cette étude a été possible parce que le Royaume-Uni tient un registre national des vaccinations et que la proportion de cas positifs de Covid-19 qui sont séquencés au Royaume-Uni est beaucoup plus élevée qu'aux États-Unis (environ 60% en mai).

En comparant le statut vaccinal d'un patient, ses résultats au test Covid-19 et le séquençage du variant pour déterminer si son infection était causée par le variant Alpha (B.1.1.7) ou Delta, les chercheurs ont pu déterminer dans quelle mesure le variant Delta échappait à la protection vaccinale.

Avec une seule injection, le vaccin de Pfizer n'était efficace qu'à 36% contre les cas symptomatiques du variant Delta, tandis que celui d'AstraZeneca l'était à 30%, ont constaté les chercheurs. D'autres recherches suggèrent que le variant Delta est plus contagieux, ce qui pourrait être dû, en partie, au fait que les personnes infectées ont tendance à excréter davantage de virus lorsqu'elles sont malades.

À lire aussi — Voici l'efficacité des vaccins Covid-19 contre le variant Delta, selon les meilleures études

Plus de personnes vaccinées malades, mais les infections restent bénignes

Les chercheurs n'ont pas estimé l'efficacité du vaccin en cas de maladie grave et de décès dans le cadre de cette étude, mais d'autres recherches (et les données des hôpitaux) suggèrent que les vaccins Covid-19 restent extrêmement efficaces pour maintenir les gens en vie et éviter l'hospitalisation.

Les personnes vaccinées commencent à signaler qu'elles tombent plus souvent malades depuis l'arrivée du variant Delta, mais leurs infections sont généralement plus bénignes, les symptômes courants étant les maux de tête, l'écoulement nasal, la congestion et les maux de gorge. Le fait de recevoir deux injections de vaccin donne à l'organisme la possibilité de développer une réponse immunitaire plus robuste au Covid-19, qui accélère son attaque contre le virus.

"C'est la raison pour laquelle la deuxième dose est beaucoup plus réactive", a précédemment déclaré à Insider le professeur Akiko Iwasaki, qui étudie les virus à l'université de Yale, aux États-Unis. "C'est un signe que votre système immunitaire fonctionne, car vous développez une réponse bien pire la deuxième fois, basée sur ces anticorps et cellules T qui détectent l'antigène viral et attaquent vos propres cellules."

Même avec la prévalence de Delta, tous les protocoles habituels en cas de pandémie, notamment le port du masque, l'éloignement et la limitation de l'exposition, restent utiles. "Même une utilisation modeste du masque combinée à la vaccination peut vraiment freiner le variant Delta", a précédemment déclaré à Insider Christopher Murray, directeur de l'Institute for Health Metrics and Evaluation (institut de statistique sur la santé publique basé à Seattle, aux États-Unis, ndlt).

Version originale : Hilary Brueck/Insider

À lire aussi — Covid-19 : Pfizer préconise une 3e dose de vaccin alors que le variant Delta se propage

Découvrir plus d'articles sur :