Crédit Agricole annonce s'associer à Samsung, mercredi 6 mars 2019, pour proposer le service de paiement mobile Samsung Pay. Cette nouvelle solution de paiement sera "accessible progressivement pour l'ensemble des clients d'ici mi-avril 2019", précise l'établissement bancaire dans un communiqué. Dans un premier temps, et dès ce mercredi, 19 caisses régionales sur 39 offriront cette nouvelle fonctionnalité. Il faudra néanmoins que les personnes possédant un compte dans l'une de ces caisses soient équipées d'un téléphone Samsung et d'une carte Mastercard pour régler leurs achats avec leur smartphone dans les magasins munis d'un terminal sans contact.

"Le paiement mobile est pour nous une avancée majeure ; nous souhaitons le développer et le proposer à tous nos clients", a déclaré Marc-Antoine Hennel, le directeur du marketing et du digital de Crédit Agricole Payment Services. "Lancer Samsung Pay représente une belle opportunité pour nos clients d'utiliser une nouvelle solution de paiement digital", a-t-il ajouté. L'application, pré-installée sur les smartphones Samsung, est disponible gratuitement sur Google Play. Le service est sécurisé grâce à une identification biométrique ou via un code PIN, ainsi que le cryptage des données bancaires.

"Cette association avec la première banque française en nombre de clients
représente une avancée décisive dans le déploiement de Samsung Pay en France", s'est félicité de son côté Laurent Moquet, directeur marketing chez Samsung France.

Concurrencer Apple Pay

La Banque verte n'est pas le premier établissement financier à avoir adopté la solution de paiement mobile de Samsung en France. Le groupe BPCE, comprenant Banque Populaire et Caisse d'épargne, a joué le rôle de pionnier en introduisant en avril 2018 Samsung Pay dans l'Hexagone. Depuis, la Banque de Savoie, mais aussi Boursorama et l'application Lydia l'ont adopté.

Sur le territoire français, Samsung est notamment concurrencé par Apple, dont la solution de paiement Apple Pay est déjà proposée par BPCE, Crédit du Nord, Crédit Mutuel Arkéa, Société Générale et diverses banques en ligne et néo-banques comme Boursorama, Fortuneo, Orange Bank et N26, selon le site spécialisé CBanque

Samsung a par ailleurs annoncé ce mercredi que sa solution de paiement peut désormais être utilisée pour les achats in-app, c'est-à-dire via les applications mobiles, sur Galaxy Store et Galaxy Theme, ainsi que pour réaliser des achats dans deux jeux dont Fortnite. Le groupe sud-coréen entend par la suite développer des partenariats avec des applications d'e-commerce pour peu à peu tisser sa toile en France et gagner des parts de marché dans le paiement mobile.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Pourquoi il faut toujours éviter la Société Générale et les autres banques en Bourse, selon un gérant de portefeuille de Mirabaud

VIDEO: Cette carte du monde est faite de petites îles artificielles sur lesquelles on peut se promener