Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Crédit Agricole affiche des résultats en progression au 3e trimestre, portés par sa banque de financement

Crédit Agricole affiche des résultats en progression au 3e trimestre, portés par sa banque de financement
© Facebook/Credit Agricole

Crédit Agricole a fait part de résultats encourageants au troisième trimestre de l'année. La banque mutualiste affiche des revenus en progression de 5% sur la période, à 4,8 milliards d'euros.

Le bénéfice net part du groupe a également augmenté de 3,2%, à 1,1 milliard d'euros.

Crédit Agricole a notamment profité de la bonne performance de sa banque de financement, qui a vu son produit net bancaire (équivalent du chiffre d'affaires dans le secteur) bondir de 25,5%, permettant à l'ensemble de ses activités de banque d'investissement et de financement (BFI) d'afficher une hausse des revenus de 4,4%.

La BFI a permis de compenser les revenus sur les marchés de taux, changes et matières premières, qui ont reculé dans un contexte de "marchés difficiles".

Les activités de banque de détail ont aussi dopé le produit net bancaire de Crédit Agricole, LCL affichant des revenus en progression de 2,3%. "Les Caisses régionales comme LCL semblent avoir atteint le point d’inflexion où la baisse des marges d’intérêt est compensée par la croissance des volumes et des commissions", a précisé la direction dans un communiqué.

En Bourse, le titre Crédit Agricole SA recule ce mercredi 7 novembre. L'action perdait 0,92% autour de 9h50, à 11,40 euros. "L'activité sur les marchés est plus faible qu'anticipé et la croissance globale des revenus est aussi sous les attentes", selon des traders interrogés par Reuters.

Investing

Côté fonds propres, l'établissement a montré qu'il résisterait bien en cas de conditions macroéconomiques et financières extrêmes, selon les résultats des "stress tests" dévoilés par l'Autorité bancaire européenne.

Crédit Agricole fait notamment mieux que ses concurrents aussi cotés en Bourse, BNP Paribas et Société Générale.

Business Insider
Découvrir plus d'articles sur :