Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Le PIB de la France a progressé de 1,9% en 2017 — son niveau le plus élevé depuis 2011

Le PIB de la France a progressé de 1,9% en 2017 — son niveau le plus élevé depuis 2011
© REUTERS/Yoan Valat

L'économie française a enregistré une croissance de 0,6% au quatrième trimestre, continuant d'évoluer à un rythme similaire aux neuf premiers mois de l'année, ce qui lui permet d'afficher pour 2017 sa meilleure performance depuis six ans, selon la première estimation publiée mardi par l'Insee.

L'institut a revu dans le même temps en légère baisse, à 0,5% au lieu de 0,6% annoncé précédemment, le niveau de croissance du troisième trimestre. Sur l'ensemble de 2017, le produit intérieur brut (PIB) de la France a progressé en moyenne de 1,9%, après +1,1% en 2016, soit son niveau le plus élevé depuis 2011 (+2,1%).

Il ressort ainsi au-dessus de l'objectif de 1,5% affiché initialement dans la loi de finances 2017, que le gouvernement avait revu en hausse (à 1,7%) à l'automne avant de reconnaître récemment qua croissance des douze derniers mois pourrait être proche de 2%.

Le chiffre du quatrième trimestre est conforme aux attentes des économistes interrogés par Reuters. La dernière prévision de l'Insee, publiée fin 2017, était également de +0,6% pour la période octobre-décembre.

La croissance du quatrième trimestre a été portée par une demande intérieure toujours solide, qui y a contribué pour 0,5 point.

La consommation des ménages a sensiblement ralenti par rapport au trimestre précédent (+0,3% contre 0,6%) mais l'investissement des entreprises a dans le même temps accéléré (+1,5% après +1,1%). Celui des ménages a également ralentit (+0,7% contre +1,0%).

La contribution de la variation des stocks des entreprises à la croissance du trimestre a été négative de 0,5 point et celle du commerce extérieur positive de 0,6 point du fait d'une hausse soutenue des importations (+2,6%, soit le rythme le plus élevé depuis le printemps 2010), pendant que les importations freinaient fortement (+0,7% après +2,4%).

Sur l'ensemble de 2017, le commerce aura néanmoins contribué négativement pour 0,4 point à la croissance de l'économie (après -0,8 point en 2016).

Business Insider
Découvrir plus d'articles sur :