Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

De l'e-sport au dégagisme en passant par Thomas Pesquet — voici les nouveaux entrants du Robert 2019

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

De l'e-sport au dégagisme en passant par Thomas Pesquet — voici les nouveaux entrants du Robert 2019
© YouTube/Game One
  • L'édition 2019 du Robert illustré sort ce mercredi 16 mai 2018.
  • Le Parisien s'est procuré la liste des nouveaux mots de ces nouvelles éditions. Parmi eux, plusieurs mots issus de la nouvelle économie et des nouvelles technologies comme "VTC", "chatbot" ou "e-sport".
  • Chez les personnalités, on compte désormais l'astronaute français Thomas Pesquet et le footballeur brésilien Neymar.

L'édition 2019 du Robert illustré sortira ce mercredi 16 mai 2018 et le Petit Robert le 28 juin prochain. Le Parisien s'est procuré en avant-première la liste des nouveaux mots qui ont intégré le fameux dictionnaire cette année.

Nombre de ces nouveaux termes sont liés à l'actualité politique ou sociale de l'année et l'évolution de notre monde. On pense notamment au mouvement #MeToo, le terrorisme ou encore les nouveaux usages liés à l'émergence d'une nouvelle économie et des nouvelles technologies.

On note ainsi l'apparition de nombreux mots comme "VTC", "chatbot", "darknet", "e-sport" ou des termes "fiché S", "revenant" ("djihadiste qui regagne son pays d'origine après être parti(e) combattre") ou "cyberdéfense".

De nouveaux anglicismes sont désormais acceptés comme "SUV" ("monospace de tourisme équipé de quatre roues motrices"), "drive" ("service permettant de retirer une commande tout en restant à bord de son véhicule"), "queer" ("personne dont l'orientation ou l'identité sexuelle ne correspond pas aux modèles dominants"), "replay" ou encore "running".

Font aussi leur apparition dans Le Robert des mots comme "frotteur" ("personne qui recherche les contacts érotiques en profitant de la promiscuité dans les transports en commun").

Les mouvements de protestation sociale ont aussi pris de l'importance dans le Robert avec le "dégagisme", nom commun familier qui signifie "rejet de la classe politique en place" ou l'adjectif "antisystème".

Enfin, plusieurs personnalités ont rejoint les noms propres du Robert dont l'astronaute français Thomas Pesquet, le joueur de football brésilien Neymar, le premier ministre Edouard Philippe, des réalisateurs américains J.J. Abrams et Ron Howar ou encore la boxeuse française Estelle Mossely.

Découvrir plus d'articles sur :