Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

De 'Stranger Things' à 'Jurassic World', Hollywood met ses tournages à l'arrêt et les pertes pourraient s'élever à 20 Mds$

De 'Stranger Things' à 'Jurassic World', Hollywood met ses tournages à l'arrêt et les pertes pourraient s'élever à 20 Mds$
© Netflix

Hollywood est doublement touché par la pandémie de coronavirus. Dans un premier temps, la baisse du box office mondial et la fermeture des cinémas dans plusieurs pays ont poussé les studios à reporter la sortie de la plupart des films prévus ces prochaines semaines. Le box-office nord-américain vient d'enregistrer son plus bas weekend depuis 20 ans, selon The Hollywood Reporter. Et désormais, ce sont également les tournages en cours qui sont interrompus, sans qu'on sache — pour l'instant — quel sera l'impact sur le calendrier de sortie des films et séries ces prochains mois.

Vendredi 13 mars, Netflix a ainsi annoncé l'arrêt de toutes ses productions aux Etats-Unis et au Canada. Parmi elles, la saison 4 de "Stranger Things", la saison 2 de "Russian Doll", la saison 7 de "Grace & Frankie" ou encore le film "Red Notice" avec Ryan Reynolds et Dwayne Johnson. Selon Deadline, le géant du streaming gère ses tournages dans le reste du monde au cas par cas. Celui de la saison 2 de "The Witcher", au Royaume-Uni, a notamment été mis en pause. Du côté d'Amazon, la plateforme a notamment suspendu le tournage de sa série "Le Seigneur des Anneaux" en Nouvelle-Zélande.

A lire aussi — De 'Game of Thrones' à 'Sex Education', voici où ont été filmées ces 12 séries populaires

Toujours selon Deadline, Disney a interrompu les tournages de ses séries Marvel — "Loki", "Le Faucon et le Soldat de l'Hiver" et "WandaVision" — qui doivent être lancées sur la plateforme Disney+ ces prochains mois. Selon The Wrap, Marvel a aussi repoussé la production du film "Shang-Chi", qui doit sortir en février 2021, après que son réalisateur Destin Daniel Cretton a été mis en quarantaine préventive. Disney a également mis en pause la production des remakes de "La Petite Sirène", "Peter Pan", "Chéri j'ai rétréci les gosses" ou encore "Maman j'ai raté l'avion".

Le tournage, en Australie, du prochain film de Baz Luhrmann, un biopic sur Elvis Presley, a également été interrompu. L'acteur Tom Hanks — qui interprète Tom Parker, le manager du chanteur — a en effet été testé positif au COVID-19. Universal a de son côté mis en pause la production de "Jurassic World: Dominion", le troisième volet de la saga, qui avait débuté à Hawaii.

20Mds$ de pertes estimées

Enfin tous les talk shows de la télévision américaine, basés à Los Angeles ou New York, qui avaient dans un premier temps opté pour des enregistrement sans public, se sont également mis en pause.

Selon The Hollywood Reporter, la crise sanitaire mondiale pourrait coûter 20 milliards de dollars à l'industrie hollywoodienne, du jamais vu pour cette industrie centenaire. Selon des sources interrogées par le magazine spécialisé, une interruption de tournage sur des blockbusters comme "Shang-Chi" et "La Petite Sirène" pourrait coûter 300 à 350 000 dollars par jour à Disney.

Les annulations d'événements sportifs, qui sont très lucratifs pour les chaînes de télévision, risquent également de coûter cher en perte de revenus publicitaires. La finale du championnat universitaire de basket-ball (19 millions de téléspectateurs en 2019) sont notamment annulées, et les play-offs de la NBA pourraient être décalées d'un mois, avec une finale en plein été.

Découvrir plus d'articles sur :