Débarqué de Google pour harcèlement sexuel, Andy Rubin revient avec un nouveau smartphone

Andy Rubin, le créateur du système d'exploitation Android, a tweeté des images de ce qui semble être un nouveau smartphone mardi. Getty Images pour Wired

Le créateur d'Android, Andy Rubin, qui s'est fait discret depuis des révélations il y a un an sur sa présumée inconduite sexuelle ayant contribué à déclencher un mouvement de masse chez Google, est sorti de l'ombre mardi. Il a en effet posté pour la première fois sur Twitter depuis juillet. Andy Rubin, le PDG du fabricant Essential, a partagé des images de ce qui semble être un nouveau smartphone ultra-mince. Il n'a pas donné son nom, la date à laquelle il pourrait sortir, ni dit grand chose à son sujet. Au lieu de cela, il a simplement posté une vidéo et deux photos sur Twitter et a indiqué que l'appareil serait différent des autres téléphones sur le marché, avec une interface utilisateur innovante. "Une nouvelle interface utilisateur pour une forme radicalement différente," a tweeté Andy Rubin.

Twitter

Dans un mail, la porte-parole d'Essential, Shari Doherty, a confirmé que l'entreprise avait un nouvel appareil en préparation, mais elle n'a donné aucun détail supplémentaire. "Nous avons travaillé sur un nouvel appareil qui fait actuellement l'objet de tests préliminaires avec notre équipe à l'extérieur du laboratoire", a déclaré Shari Doherty dans son mail. "Nous attendons avec impatience d'en partager plus dans un futur proche."

Le nouvel appareil est long et étroit, en forme de barre chocolatée ou d'iPod nano. Il a une bosse à l'arrière pour ce qui semble être une caméra et serait décliné avec au moins quatre couleurs métalliques qui semblent évoluer au fur et à mesure que l'angle de vision change.

 

Andy Rubin avait déjà fait allusion à un nouvel appareil

Andy Rubin a dévoilé le premier téléphone Essential en grande pompe il y a deux ans. Malgré le pédigrée du téléphone, il s'est mal vendu et Essential aurait annulé un deuxième modèle l'an dernier et licencié 30 % de son personnel. Cependant, Andy Rubin, un ancien dirigeant de Google qui a dirigé le développement d'Android, a laissé entendre au moins deux fois cette année qu'Essential avait un autre appareil en cours de développement.

"Nous ferons une annonce. Tenez bon", a-t-il dit en juin en réponse à un message d'un utilisateur de Twitter qui lui demandait de fabriquer un autre téléphone. Répondant à un autre utilisateur de Twitter qui se demandait si Essential allait refaire surface, Andy Rubin a déclaré en avril : "Qu'est-ce que tu crois qu'on fait ici ? Nous sommes une entreprise de biens de consommation. On fabrique des trucs cools. Des trucs cools vont être lancés. Tu verras."

Ce tweet était le premier depuis octobre 2018, date à laquelle il a répondu à l'article du New York Times qui affirmait que Google lui avait versé une indemnité de départ de 90 millions de dollars après avoir été accusé d'avoir contraint une collègue à avoir un rapport oral avec lui. Andy Rubin a nié l'accusation sur Twitter, qualifiant certaines parties de l'histoire de "fausses allégations" visant à faire une "campagne de diffamation contre lui". Cet article a contribué à déclencher une campagne de Google pour lutter contre le harcèlement sexuel et la discrimination, y compris une grève mondiale massive des employés de l'entreprise.

Version originale : Business Insider / Troy Wolverton

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Une enquête explosive révèle comment le créateur d'Android, Andy Rubin, a quitté Google après des accusations de harcèlement sexuel et de comportement inapproprié

VIDEO: Le cannibalisme est passé de remède à tabou — voici pourquoi les humains ne se mangent plus entre eux