Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Decathlon, C&A, Darty... Les produits de ces 10 enseignes sont vendus dans des corners en supermarché


Les tests de corners de produits non-alimentaires dans les hypermarchés se multiplient, notamment chez Carrefour, Casino et Auchan. © ANDBZ/ABACA

Si vous vous êtes rendus récemment dans un supermarché proche de chez vous, peut-être avez-vous été surpris de retrouver des rayons proposant des produits d'une autre marque que l'enseigne que vous visitiez : des articles Decathlon chez Auchan, des produits Hema chez Franprix ou encore des vêtements C&A chez Géant Casino. De plus en plus de distributeurs mettent en place au sein de leurs magasins ce qu'on appelle des "corners" ou encore des "shop in shop". Ces initiatives se multiplient depuis quelques mois dans la grande distribution.

L'objectif des enseignes est double. D'abord, utiliser les nombreux mètres carrés disponibles, notamment dans les hypermarchés dont la surface fait plus de 2 500 m². Mais aussi pouvoir proposer des produits qu'eux-mêmes ne fabriquent ou ne référencent pas, en vue de générer du trafic en magasin et donc un chiffre d'affaires supplémentaire. Des expériences menées grandeur nature qui permettent de tester dans un petit nombre de magasins des produits un peu différents qui peuvent intéresser les clients, voire même les faire venir en points de vente.

"C'est un effet de mode, j'ai beaucoup de mal à croire en ce concept", assure pourtant à Business Insider France Yves Marin, associé au sein du cabinet Bartle. Selon ce spécialiste de la grande consommation, cette croissance des corners dans les supermarchés pose un vrai problème d'identité : "les magasins vont bientôt ressembler à des galeries marchandes". Avec le risque à terme d'une image de marque brouillée pour l'enseigne. Yves Marin pointe également une autre limite : "sur un plan logistique, ces corners sont compliqués à mettre en place et ne peuvent se déployer que dans un nombre limité de magasins".

À lire aussi — Intermarché et Système U continuent de progresser, Leclerc à la peine

Mais cela ne semble pas freiner les enseignes de la grande distribution. Fin 2018, le groupe Carrefour a été précurseur de ces "shops in shop" en annonçant des tests avec le groupe Fnac-Darty. Depuis, plusieurs enseignes ont suivi et accéléré la cadence, notamment le groupe Casino qui vient d'annoncer plusieurs partenariats en test dans ses supermarchés. Auchan, propriétaire de nombreux hypermarchés de grande taille, a aussi décidé de multiplier les tests ces derniers mois. Après les articles high-tech, les nouveaux corners déployés proposent d'autres catégories de produits non-alimentaires : articles de sports, accessoires de mode, vêtements, produits d'occasion etc.

Business Insider France a sélectionné 10 exemples de corners de marques proposant des produits non-alimentaires que l'on peut actuellement trouver dans certains supermarchés en France :

Des produits Cdiscount dans les magasins Franprix ou Casino

ANDBZ/ABACA

Depuis plusieurs mois, on peut trouver des produits vendus sous la marque Cdiscount directement dans les magasins de proximité Franprix, ou encore dans les supermarchés et hypermarchés de Casino. Rien d'étonnant puisque toutes ces marques font partie du même groupe. Pour renforcer son offre en non-alimentaire, il a semblé logique au distributeur Casino de déployer des corners Cdiscount dans ses magasins pour proposer du petit électroménager et des produits high-tech. Selon le directeur marketing des enseignes Casino, cité en octobre dernier par Capital, " là où nous avons des corner shop Cdiscount, notre chiffre d’affaires a progressé de 2% dans le magasin". Ces espaces dédiés sont présents dans 57 hypermarchés Géant Casino à l'heure actuelle, selon les données de l'enseigne.

30 corners Darty dans les hypermarchés Carrefour d'ici 2021

Business Insider France/Claire Sicard

Une trentaine de corners Darty devraient ouvrir dans les hypermarchés Carrefour d'ici 2021. C'est en tout cas l'annonce qu'avait fait le distributeur en novembre dernier, sa mise en place étant néanmoins soumise à l'approbation de l'Autorité de la Concurrence. Un premier test avait été déployé en 2018 dans les hypermarchés Carrefour de Limoges (87) et de Ville-du-Bois (91). Ces deux premiers magasins pilotes avaient "confirmé la faisabilité opérationnelle et la pertinence d'une mise en œuvre à plus grande échelle", expliquait Carrefour en fin d'année dernière.

Un espace de vente Boulanger de 800 m2 au sein d'un hypermarché Auchan

Wikimedia Commons/Jackyshow

Fin octobre dernier, un espace de près de 800 m² dédié aux produits de la marque Boulanger a ouvert ses portes au sein-même de l'hypermarché Auchan de Beauvais, dans l'Oise (60). Véritable magasin dans le magasin, ce corner propose 1 900 références de produits (petit et gros électroménager, son, télévision, téléphones...) contre 20 000 dans un magasin normal de l'enseigne, et emploie 15 salariés de Boulanger, selon les informations de LSA. Il se démarque des autres tests de corners en cours par la taille de l'espace qui lui est réservé. Un vrai test pour les deux enseignes, mais avec un grand bémol pour le consommateur : un client se rendant chez Auchan et décidant d'acheter un produit Boulanger doit passer deux fois à la caisse, les deux systèmes de paiement n'étant pas encore mutualisés.

Franprix et Auchan en concurrence pour vendre les produits Decathlon dans leurs magasins

Wikimedia Commons/Lionel Allorge

Mi-avril dernier, en plein confinement, l'enseigne Franprix a annoncé un partenariat avec l'enseigne Decathlon pour proposer une sélection d'articles de sport de la marque dans ses supermarchés. 70 magasins Franprix mettaient alors en avant une petite sélection de références vendues à moins de vingt euros. Un véritable effet d'aubaine pour l'enseigne au moment où rester en forme était devenu une des priorités des Français. Et un beau coup marketing pour Franprix, coutumière du fait, et chantre de la culture du test rapide.

Quelques jours après, on apprenait par LSA que les produits de la marque Decathlon s'installaient aussi chez le distributeur Auchan. C'est dans l'hypermarché de Saint-Jean-de-la-Ruelle, près d'Orléans, qu'Auchan a installé un véritable espace de vente proposant des vélos elliptiques, des cages de foot, des ballons de basket, etc. Contacté par Business Insider France pour connaître le potentiel de ces initiatives, Decathlon n'a pour le moment pas encore répondu à nos sollicitations.

Des livres et des produits de loisirs créatifs de la marque Cultura en test dans un hypermarché Auchan

Flickr/ActuaLitté

Auchan et Cultura appartenant tous les deux au groupe Mulliez, leur partenariat semblait couler de source. Fin novembre dernier, un "shop in shop" Cultura de 550 m² a ouvert ses portes au sein de l'hypermarché Auchan de la Porte de Bagnolet (93), selon LSA. Si cela peut paraître grand pour un corner en supermarché, cet espace reste néanmoins deux fois plus petit que le magasin Cultura de Marsac, le moins grand de l'enseigne. Il a donc fallu aménager les mètres carrés pour proposer des livres bien sûr, de nombreuses BD, mais aussi des produits de loisirs créatifs. Comme pour le test avec Boulanger, une dizaine de salariés Cultura sont en charge de cet espace. Les clients doivent également régler leurs achats aux caisses de Cultura et non à la fin de leurs emplettes chez Auchan.

Un test de corner Aubert au sein d'un hypermarché Carrefour

Unsplashj/Jelleke Vanooteghem

Au sein de l'hypermarché Carrefour de Claye-Souilly (77), un corner de la marque Aubert a ouvert ses portes en novembre dernier, toujours selon les informations de LSA. Géré directement par les équipes du spécialiste du matériel pour la petite enfance, le corner propose des produits différents du rayon puériculture de Carrefour qui devait être maintenu. Notamment les articles qui nécessitent des conseils à l'achat : poussettes, sièges auto, etc. À voir si cette initiative sera déployée dans d'autres magasins du distributeur.

Les produits Hema, présents dans 50 Franprix, seront bientôt disponibles dans 40 magasins Casino

Business Insider France/Claire Sicard

C'est Franprix, enseigne du groupe Casino, qui a lancé le partenariat avec l'enseigne hollandaise d'objets pour la maison Hema. Après un premier test mené dans 15 magasins Franprix de Paris et région parisienne, l'opération avait été déployée en fin d'année dernière sur une cinquantaine de magasins du distributeur. Il semble que le partenariat soit un succès pour le groupe Casino puisqu'il vient d'annoncer l'installation prochaine de corners Hema dans 8 hypermarchés Géant Casino (Fenouillet, Fontaine, Mandelieu, Masséna, Monthieu, Saint-Nazaire, Villefranche, St Martin d’Hères) et dans 10 supermarchés Casino. Et 22 hypermarchés Géant supplémentaires devraient être concernés d'ici la fin du mois d'octobre.

Les bijoux et accessoires de la marque Claire's bientôt disponibles dans 88 magasins du groupe Casino

Flickr/thinkretail

D'ici fin août 2020, vous pourrez retrouver les bijoux fantaisie et autres accessoires de la marque Claire's via des corners dans 55 hypermarchés Géant et 33 supermarchés Casino. Pour Ryan Vero, le PDG de la marque, "Casino bénéfice de l’expertise de marques reconnues et Claire's cherche à toucher les consommateurs au-delà de ses magasins traditionnels".

7 corners C&A dans les hypermarchés Géant Casino d'ici le mois de septembre

Getty/SOPA Images/contributeur

D'ici le mois de septembre prochain, sept hypermarchés Géant Casino accueilleront des corners de 400 m² proposant des produits de la marque C&A. Comme dans les magasins de prêt-porter de la marque, les clients des hypermarchés concernés devraient retrouver les collections C&A du moment et des habits et accessoires pour toute la famille. Ces "shops in shop" verront le jour dans les hypermarchés Géant Casino d'Aix-en Provence (13), Annemasse (74), Hyères (83), Mandelieu (06), Monthieu (42), Nîmes (30) et Villefranche-sur-Saône (69).

Des corners de vêtements de seconde main de la marque Patatam en test dans 5 hypermarchés Auchan

Unsplash/Waldemar Brandt

Les initiatives de "shops in shop" se multiplient donc chez les distributeurs, même sur le marché des produits d'occasion. Depuis le 17 février dernier, Auchan teste des espaces de mode dans cinq de ses hypermarchés (Hirson, Marseille, Bordeaux-Mériadeck, Roncq et Melun) en partenariat avec la marque de vente en ligne Patatam. De vêtements femmes et enfants de seconde main sont ainsi proposés à prix réduits : trois euros pour un t-shirt, cinq euros pour une jupe... En parallèle, on peut ramener ses anciens vêtements qui seront collectés en échange de bon d'achat à dépenser au rayon textile du magasin. En fonction des résultats, le dispositif pourrait être étendu à d'autres magasins Auchan.

À lire aussi — Pourquoi les supermarchés envoient encore 20 milliards de prospectus par an dans vos boîtes aux lettres