REUTERS/J. Bell (Cornell U.) et M. Wolff (SSI)/NASA

De nouvelles preuves viennent de renforcer les possibilités d'une vie extraterrestre sur Mars. 

Des scientifiques ont annoncé ce mercredi 25 juillet 2018 la découverte d'une lac d'eau liquide fortement salée d'environ 20 km de diamètre sous la surface de glace du pôle sud Mars, dans la revue scientifique "Science". Cela arrive alors que le rover Curiosity a récemment déniché des "mudstones" qui contiennent des matières organiques et chimiques semblables à celles que l'on peut trouver sur Terre, 

Il s'agit de la première fois qu'un lac d'eau liquide aussi large a été observé sur la planète rouge, devenue si convoitée par les Etats-Unis, la Chine mais aussi l'Europe. 

La question est désormais de savoir si l'eau aurait permis à des formes de vie de se développer sur Mars dans le passé, voire même de perdurer jusqu'à nos jours. 

Le planètologue Roberto Orosei de l'Institut national d'astrophysique en Italie et principal auteur de l'étude publiée dans "Science", a commenté: 

"Il s'agit du lieu sur Mars où nous avons quelque chose qui ressemble le plus à un habitat, un lieu où la vie pourrait exister. Ce type d'environnement n'est pas le lieu idéal pour des vacances ou un endroit où les poissons nageraient. Mais des organismes terrestres pourraient y survivre et se développer dans des environnements similaires. Il existe d'ailleurs sur Terre des microorganismes capables de survivre même dans la glace."

Cependant, les scientifiques ont souligné qu'il faudrait encore des années pour savoir si une quelconque forme de vie vit réellement dans ce lac, peut-être grâce à une prochaine mission qui forerait la glace pour obtenir des échantillons de l'eau située en-dessous. 

En effet, certains experts estiment que plusieurs caractéristiques du lac constitueraient des obstacles pour le développement de formes de vie: la température froide de l'eau, la forte dose de sels et de minéraux martiens dissous notamment. 

La planète rouge telle qu'on la connaît aujourd'hui — froide, désertique et aride — n'a rien avoir avec ce qu'elle était autrefois, avec des lacs notamment, il y a au moins 3,6 milliards d'années. 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Les dernières données capturées par la sonde Cassini donnent une raison de plus pour penser qu'une lune de Saturne réunit les conditions propices à la vie

VIDEO: On a testé la thérapie par flottaison — cette technique de méditation peut provoquer des effets hallucinatoires