Publicité

Découvrez le parcours des deux hommes qui ont fondé l’empire Ben & Jerry’s

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Découvrez le parcours des deux hommes qui ont fondé l’empire Ben & Jerry’s
Ben Cohen et Jerry Greenfield sont connus pour leur activisme social © Steve Liss/Getty Images
Publicité

Ben & Jerry's est largement connu pour sa très populaire crème glacée et pour ses noms de parfums accrocheurs et inspirés de la culture pop, comme par exemple le "Netflix & Chill'd" et "l'Americone Dream". La célèbre entreprise a été fondée aux États-Unis, dans le Vermont, par deux hommes : Ben Cohen et Jerry Greenfield, désormais septuagénaires. Ils ont transformé une petite entreprise artisanale fondée en 1978 en machine de guerre industrielle, avant de revendre leur bébé au géant de l'agro-alimentaire Unilever en 2000.

Ben & Jerry's a aussi un passé d'activisme social et politique. En 2016, la marque avait publié une déclaration intitulée "nous devons démanteler la suprématie blanche". Le long post abordait la mort de George Floyd en garde à vue à Minneapolis, Minnesota, et appelait les dirigeants élus à des changements législatifs. Ce n'est pas la première fois que l'entreprise utilise sa plateforme pour s'exprimer sur des questions politiques.

À lire aussi — Voici comment sont fabriquées les glaces italiennes artisanales

En juillet dernier, l'entreprise a mis le feu aux poudres en annonçant "mettre fin aux ventes dans les territoires palestiniens occupés". La déclaration, qui a fait la une des journaux israéliens, a engendré une forte controverse et a fait réagir jusqu'au Premier ministre. Malgré tout, les deux cofondateurs continuent d’affirmer leur engagement social et politique.

Voici comment l'empire de la crème glacée a vu le jour et qui sont les hommes qui se cachent derrière.

Ben Cohen et Jerry Greenfield, se sont rencontrés dans un collège de Long Island à New York

Une rue de Long Island Business Insider/Jessica Tyler

Ben Cohen a déclaré au Washington Post en 2014 que lui et Jerry Greenfield se sont rencontrés lorsque ce dernier s'est évanoui lors d’un cours de gym. Dans un article de The Independent datant de 1995, Jerry Greenfield a confié que son ami et lui venaient de milieux similaires. Le père de Jerry Greenfield était courtier en Bourse, tandis que celui de Ben Cohen était comptable. Il ajoute qu'il suit les règles alors que Ben Cohen est connu pour les enfreindre.

Jerry Greenfield est allé à l’université d’Oberlin dans l'Ohio et a étudié la médecine. Ben Cohen est allé dans une université dans le nord de l'État de New York mais a abandonné ses études en 1972. Jerry Greenfield a emménagé avec Ben Cohen à New York après avoir obtenu son diplôme universitaire.

Ils voulaient ouvrir un magasin de bagels, mais l'équipement était trop cher. À la place, ils ont ouvert un magasin de crème glacée

Le premier stand Ben & Jerry's Ted Dully/Getty Images

Laissant de côté leur projet d'ouvrir ensemble un magasin de bagels, Ben Cohen et Jerry Greenfield décident de suivre un cours de fabrication de crème glacée à 5 dollars (4,31 euros) à l'université d'État de Pennsylvanie en 1978.

En mai de la même année, le duo a ouvert son premier magasin de crème glacée dans une station-service reconvertie de Burlington, dans l’État du Vermont. Comme l'a précisé le Time en 2018, chacun a contribué à hauteur de 4 000 dollars (3 400 euros), et ils ont obtenu un prêt bancaire supplémentaire de 4 000 dollars pour lancer leur établissement.

À lire aussi — Netflix achète son premier studio de jeux vidéo

Au début, ils vendaient également d'autres produits alimentaires comme des crêpes et de la soupe. L'année suivante, la crème glacée était la seule chose sur leur menu. Ben Cohen a déclaré au New York Times en 1994 que, comme il avait un mauvais odorat et un mauvais sens du goût, Jerry Greenfield créait les parfums et qu'il les goûtait à l'aveugle. L'objectif était de créer des saveurs suffisamment intenses pour que Ben Cohen puisse les goûter les yeux fermés.

"En raison de ce handicap, j'ai un excellent sens de la sensation en bouche. L'onctuosité et le croquant sont très importants pour les personnes qui ne peuvent pas sentir le goût", a détaillé ce dernier.

En 1980, ils vendaient des pots dans les épiceries.

Le parfum "Grateful Dead" est un vrai succès Irene Jiang / Business Insider

En 1980, la marque Ben & Jerry's s'est étendue dans les épiceries. Une expansion possible lorsque Ben Cohen et Jerry Greenfield ont commencé à emballer leur crème glacée dans des récipients de taille réduite. Sept ans plus tard, l'entreprise s'est développée pour atteindre une valeur de 30 millions de dollars (25 millions d’euros).

La vanille fut le premier parfum sur lequel ils se sont lancés, selon le site web de la société.

Le "Cherry Garcia" est l'un des parfums les plus anciens de l'empire de la crème glacée. Nommé en 1987 en l'honneur de Jerry Garcia, chanteur et guitariste du groupe “Grateful Dead”, il comporte de généreuses portions de cerises et de caramel. C'est encore la deuxième saveur la plus vendue en 2019.

Ben & Jerry's a collaboré avec des animateurs célèbres comme Stephen Colbert, Jimmy Fallon et Dave Matthews Band pour élaborer de nouvelles saveurs.

Depuis 2014, l'entreprise publie des classements annuels de saveurs sur son site. Le goût "Half Baked" a été un gagnant de longue date. Elle combine de la crème glacée au chocolat et à la vanille avec des morceaux de pâte à biscuits aux pépites de chocolat et des brownies au fudge.

À lire aussi — Burger King, McDonald's : des restaurateurs se paient les chaînes de fast-food

Ben & Jerry's a été la marque de crème glacée la plus vendue en 2019, selon Statista.

L'entreprise possède 219 magasins aux États-Unis Patrick McMullan/Getty Images

Ben & Jerry's compte 219 magasins à travers le pays. La marque a rapporté près de 682 millions de dollars (587 millions d’euros) de chiffre d'affaires en 2019, selon Statista.

L'entreprise compte environ 600 employés répartis dans 38 pays.

Tout en développant son activité, l'entreprise s'engage dans des causes sociales et politiques

Des glaces Ben & Jerry's sont distribuées pendant une manifestation Joe Raedle/Getty Images

L'histoire de l'engagement de l'entreprise dans les causes sociales remonte à plusieurs décennies. En 1992, Ben & Jerry’s a aidé le Fonds pour la défense des enfants, une organisation nationale à but non lucratif, à envoyer 70 000 cartes postales au Congrès pour qu'il donne la priorité aux besoins fondamentaux des enfants.

En 1999, la société de crème glacée a collecté des fonds pour Childline, un service d'aide aux enfants au Royaume-Uni. En 2004, l’entreprise a collaboré avec Rock the Vote pour faire inscrire 11 000 électeurs. En 2005, elle s'est associée à Greenpeace et à l'Alaska Wilderness League pour protester contre un forage pétrolier dans le refuge faunique national de l'Arctique.

Deux ans plus tard, l'entreprise s’est indignée contre la déclaration de la FDA qui affirme que les animaux clonés peuvent être traités et mangés sans danger.

Lors des manifestations d'Occupy Wall Street en 2011, Ben & Jerry's a publié une déclaration de solidarité avec les manifestants et a distribué des glaces aux manifestants du parc Zuccotti. En 2016, l'entreprise a publié une déclaration intitulée "Why Black Lives Matter" (Pourquoi les vies des Noirs comptent) dénonçant le racisme systémique.

Laura Peterson, responsable des “allégresses” publiques de Ben & Jerry's, a déclaré à Insider que Jerry Greenfield et Ben Cohen aiment soutenir la mission sociale de l'entreprise et qu'ils font parfois des apparitions lors de certains 'événements.

À lire aussi —On est allé voir comment McDonald’s fabrique vraiment ses steaks hachés

En 1994, Ben Cohen se retire de son poste de PDG. Six ans plus tard, le conglomérat multinational néerlandais Unilever rachète Ben & Jerry's.

Le siège social d'Unilever Reuters

En 1994, Ben Cohen, qui était le premier PDG de la société, a quitté ses fonctions. Selon le New York Times, à cette époque, la société gagnait environ 150 millions de dollars (129 millions d’euros) par an en vendant des glaces. Unilever a acheté Ben & Jerry's pour 326 millions de dollars (280 millions d’euros) en 2000, selon le Washington Post. La société n'a supprimé aucun emploi.

Ben Cohen et Jerry Greenfield sont restés employés de la société. Ben Cohen est resté au conseil d'administration, selon Dairy Network. “Bien que j'aurais préféré que Ben & Jerry's reste indépendante, je suis enthousiaste à l'idée de la création de ce nouveau chapitre", a déclaré le cofondateur dans les colonnes du New York Times. Il également cité les paroles d'une chanson de Grateful Dead.

Ben & Jerry's a déclaré à CNN Business que le rachat de la société de crème glacée par Unilever en 2000 n'a pas affecté l’action de la société dans les questions sociales. À l'époque, Unilever s'était engagé à créer un fonds de 5 millions de dollars (4,3 millions d’euros) pour aider les entreprises appartenant à des minorités ainsi que les quartiers pauvres.

Laura Peterson a déclaré à Insider qu'en juin 2020, Ben Cohen et Jerry Greenfield étaient toujours des employés de Ben & Jerry. S'ils n'ont pas de responsabilités managériales quotidiennes, ils travaillent sur des projets d'entreprise qu'ils choisissent.

Après des décennies de travail ensemble, le duo a réussi à maintenir une forte amitié

Les cofondateurs lors d'une conférence de presse datant de 2005 Scott Gries/Getty Images

Dans un fil Reddit #AskMeAnything en 2015, les deux cofondateurs de la célèbre société aux crèmes glacées ont répondu à des questions sur leur entreprise et leur relation.

Ils ont affirmé croire tous les deux que "les entreprises devraient utiliser leur pouvoir pour aider à résoudre les problèmes sociaux et environnementaux, et pas seulement faire de l'argent." Cette conviction, selon Jerry Greenfield, a contribué à définir la mission de l'entreprise.

Jerry Greenfield a également ajouté que les deux hommes sont liés par leur amour de la nourriture. Le duo a aussi des atouts très différents. Jerry Greenfield estime que Ben Cohen est plus créatif et spontané, tandis que son ami dit que Jerry Greenfield est plus diplomate.

À lire aussi — McDonald's ne prévoit pas de lancement en France pour le McPlant, son burger vegan

Les deux cofondateurs ont un passé personnel avec les mouvements de justice sociale

Ben Cohen & Jerry Greenfield participe eux-mêmes aux mouvement sociaux Chip Somodevilla/Getty Images

En 2016, Ben Cohen et Jerry Greenfield ont tous deux été arrêtés au milieu des manifestations du "réveil de la démocratie" à Washington, visant à protéger les droits des électeurs, entre autres, selon un rapport de police sur CNN.

"Si vous vous souciez de quelque chose, vous devez être prêt à tout risquer - votre réputation, vos valeurs, votre entreprise - pour le plus grand bien", a déclaré officiellement l’entreprise.

“En 2018, Ben Cohen a aussi été arrêté alors qu'il manifestait contre l'arrivée d'avions de chasse F-35 sur la base aérienne de Burlington, dans l’État du Vermont”, a déclaré à USA Today le lieutenant Matthew Sullivan, un officier de police. Laura Peterson a affirmé à Insider que l'arrestation du cofondateur n'avait rien à voir avec l'entreprise et qu'il avait assisté à la manifestation en tant que simple citoyen.

Le PDG actuel, Matthew McCarthy, a déclaré que les prises de position de l'entreprise sur les questions de justice sociale a contribué à construire et à booster sa marque

Matthew McCarthy, le PDG de l'entreprise Crystal Cox/Business Insider

Matthew McCarthy a affirmé que Ben & Jerry's prenait sa mission sociale au sérieux. Pour le PDG, l’entreprise doit affirmer explicitement ses valeurs et prendre des mesures en fonction de celles-ci. Ce qui distingue la société, selon Matthew McCarthy, c'est qu'elle a été fondée sur des valeurs fortes et sincères et réellement partagées par ses fondateurs et ses employés.

À lire aussi — Carrefour, Lidl, Leclerc... Les 10 enseignes de supermarchés aux plus gros chiffres d'affaires en 2020

Au fil des décennies, l'entreprise a lancé des parfums de crème glacée tels que "Save Our Swirled" et "Justice Remix'd" qui s'appuient sur des questions sociales et politiques qui lui tiennent à cœur.

Le parfum Justice Remix'd Win McNamee/Getty Images

En 2015, Ben & Jerrys a sorti "Save Our Swirled", une saveur dédiée à la sensibilisation au changement climatique, et elle a renommé sa saveur Chocolate Chip Cookie Dough "I Dough, I Dough" (Oui je le veux) pour célébrer la légalisation du mariage homosexuel.

"En 1989, nous avons été la première entreprise du Vermont à offrir des avantages complets aux partenaires de même sexe de nos employés", a déclaré Ben & Jerry's dans un communiqué au sujet de ce changement.

En 2018, l'entreprise a sorti "Pecan Resist", un parfum de crème glacée dédié à la résistance aux "politiques discriminatoires" de l'administration du président Donald Trump. En septembre 2019, l'empire de la crème glacée a sorti une saveur dédiée à la lutte contre les inégalités raciales appelée "Justice Remix'd".

Version originale : Joey Hadden / Insider

À lire aussi — Livraison, insectes, viande in vitro... Ces 10 entreprises innovantes de la FoodTech qui attirent les investisseurs

Découvrir plus d'articles sur :