Deliveroo lève encore 98M$ — la startup londonienne a levé quasiment 1Mds$

Will Shu, le DG de Deliveroo. Deliveroo

  • La startup de livraison de repas londonienne Deliveroo a bouclé sa dernière levée de fonds avec 98 millions de dollars supplémentaires.
  • Ce tour de table porte à près de 1 milliard de dollars le montant total levé par Deliveroo et en fait une des startups britanniques les mieux financées.
  • Le DG de Deliveroo Will Shu a récemment suggéré dans un entretien à Business Insider qu'une introduction en Bourse était en préparation.

La startup de livraison de repas londonienne Deliveroo a ajouté 98 millions de dollars aux 385 millions de dollars levés en septembre, portant le montant total de la levée de fonds à 482 millions de dollars.

Les investisseurs T. Rowe Price and Fidelity ont mené cette Séries F, à laquelle ont aussi participé DST Global, General Catalyst, Index Ventures, et Accel Partners. La valorisation de l'entreprise reste supérieure à 2 milliards de dollars.

Le montant total des fonds levés par la startup basée à Londres et qui emploie 1000 personnes dans le monde atteint ainsi  955 millions de dollars. A date, l'entreprise est présente dans 200 villes dans le monde.

Deliveroo a indiqué dans un communiqué que ces fonds serviraient à trois choses: ses cuisines pop-up, des développements technologiques comme l'intelligence artificielle, et le développement sur de nouveaux marchés.

Will Shu, DG et fondateur de Deliveroo a déclaré:

"La prochaine phase intéressante pour le secteur de la restauration au Royaume-Uni va consister à donner plus de pouvoir au client, et les restaurants seront mieux préparés pour y répondre car ils ont plus de données avec lesquelles travailler.

"Cet investissement va accélérer ce processus, offrir plus de choix aux gens, des propositions plus saines et des nouvelles saveurs. A mesure que notre technologie s'améliore, les livraisons deviendront plus rapides et notre offre de choix sera plus variée." 

Shu a aussi fait comprendre que le développement de Deliveroo était une bonne chose pour l'économe car "cela va créer de l'emploi dans des restaurants ainsi que du travail bien payé et souple pour nos livreurs."

Shu a récemment confié à Business Insider qu'une introduction en Bourse serait quelque chose d'"assez logique" pour son entreprise — serait-ce que parce que les deux investisseurs qui ont mené la Serie F sont des investisseurs boursiers.

Version originale: Shona Gosh/Business Insider UK

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Un ancien banquier d'affaires de JPMorgan lève 12M€ pour sa fintech qu'il revendra d'ici 4 ans — il sait ce qui lui manque pour y parvenir

VIDEO: Comment Comic Con est devenu un phénomène mondial