Renault

La voiture électrique Twizy de Renault. REUTERS/Charles Platiau

Le nombre de voitures électriques en circulation dans le monde a atteint un record de plus de deux millions l'an dernier, soit deux fois plus qu'en 2015, selon un rapport récent de l'Agence internationale de l'énergie (AIE).

Ce développement du marché des voitures électriques va faire augmenter la demande de cuivre au cours des dix années à venir, estime un rapport publié par le cabinet de conseil IDTechEX pour le compte de l'Association internationale du cuivre.

La demande en cuivre pour équiper les véhicules électriques devrait passer de 185.000 tonnes en 2017 à 1,74 million de tonnes en 2027, soit une multiplication par neuf, a avancé à Reuters Franco Gonzalez, analyste d'IDTechEx et auteur du rapport.

Un véhicule électrique a besoin de beaucoup plus de cuivre qu'un véhicule classique équipé d'un moteur à combustion, car ce matériau est utilisé dans les batteries mais aussi dans les éléments du moteur. 

Les véhicules électriques hybrides peuvent contenir jusqu'à 40 kg de cuivre et les véhicules hybrides rechargeables jusqu'à 60 kg, contre seulement 23 kg pour les véhicules "classiques" équipés de moteurs à combustion.

La catégorie représente actuellement 0,2% des voitures légères en circulation, mais l'évolution du marché est encourageante pour les constructeurs. 

Volkswagen a ainsi prévu de lancer en 2020 une voiture électrique censée concurrencer les bolides de Tesla. 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Le fils de Serge Dassault investit aux côtés d'horlogers suisses dans une startup qui fait des bracelets de prison connectés

VIDEO: Voici à quoi ressembleraient les Jeux olympiques s'ils se déroulaient sur la Lune