Publicité

Des astronomes découvrent qu'Uranus émet des rayons X

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Des astronomes découvrent qu'Uranus émet des rayons X
Uranus, planète de glace, émet des rayons X. © X-ray: NASA/CXO/University College London/W. Dunn et al; Optical: W.M. Keck Observatory
Publicité

Uranus, septième planète en partant du Soleil, est encore loin d'avoir livré tous ses secrets : une équipe d'astronomes a récemment découvert que la planète glacée émettait des rayons X. Les résultats de cette étude ont fait l'objet ce mercredi 31 mars d'un article scientifique et d'un communiqué de la NASA — qui opère le télescope spatial Chandra ayant contribué à la détection de ces rayons. Jusqu'ici, des émissions de rayons X avaient été détectées sur toute les planètes du système solaire, à l'exception d'Uranus et de Neptune.

Les chercheurs ont étudié les données transmises par Chandra en 2002 et en 2017, et ils ont "constaté une détection claire de rayons X dans la première observation (…) et une possible éruption de rayons X". La NASA indique dans son communiqué que "ce résultat pourrait aider les scientifiques à en savoir plus sur cette énigmatique planète géante de notre système solaire".

À lire aussi — Jupiter, Uranus, Neptune... Les photos prises par la sonde Voyager 2 de la NASA ont changé notre perception du Système solaire

Les scientifiques vont à présent se pencher sur l'origine de ces émissions de rayons X. Elles pourraient être dues en partie au Soleil, à l'image de Jupiter et Saturne, qui diffusent également la lumière des rayons X émise par le Soleil. L'équipe de recherche a émis l'hypothèse qu'il existe une autre source de rayons X. À savoir les anneaux d'Uranus eux-mêmes — c'est également le cas pour Saturne par exemple — comme l'explique la NASA : "Uranus est entourée de particules chargées comme des électrons et des protons dans son environnement spatial proche.

Les principales informations sur Uranus proviennent d'une mission qui remonte à... 1986

Si ces particules énergétiques entrent en collision avec les anneaux, elles pourraient faire briller les anneaux en rayons X". Uranus est en effet entourée de 13 anneaux très sombres, composés de roches et de poussières, indique le CNES. Une autre hypothèse est évoquée : ces rayons X pourraient être provoqués par le phénomène d'aurores, même si des études plus poussées sont encore nécessaires à ce sujet.

Uranus est une planète particulièrement intéressante à étudier : quatre fois plus grande que la Terre et d'une couleur bleu-vert, c'est la planète la plus froide avec Neptune. Elle est principalement composée d'hydrogène (83%) et d'hélium (15%), et c'est la présence de méthane (2%) qui lui donne sa couleur spécifique. Une de ses particularités réside dans son axe de rotation, incliné à plus de 90°, "de sorte que la planète 'roule' sur son orbite', présentant l'un de ses pôles au Soleil pendant 42 années", expose le CNES.

À l'heure actuelle, un seul engin spatial a survolé la planète, Voyager 2… en 1986. C'est de cette mission que proviennent les principales informations sur Uranus, qui ont été complétées par la suite avec les télescopes spatiaux Hubble et Chandra.

À lire aussi — La NASA dévoile à quoi ressemblerait le ciel si on voyait les rayons X

Découvrir plus d'articles sur :