Publicité

Des bitcoins vendus aujourd'hui aux enchères pour la première fois en France

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Des bitcoins vendus aujourd'hui aux enchères pour la première fois en France
Cette vente pourrait rapporter 26 millions d'euros à l'Etat au cours actuel du bitcoin. © PIRO4D/Pixabay
Publicité

C'est une vente aux enchères un peu particulière qui se déroule ce 17 mars. Pour la première fois, des bitcoins seront proposés au public. Cette vente, prévue depuis plusieurs mois, arrive à point nommé, alors que le cours de la cryptomonnaie s'est envolé depuis fin octobre, jusqu'à dépasser les 50 000 dollars. Elle fait suite à la saisie par la justice de bitcoins appartenant à un cybercriminel, rapporte Le Figaro. Au total, la maison de ventes Kapandji Morhange distribuera 611 bitcoins, qui pourraient rapporter environ 26 millions d'euros.

Un beau pactole comparé aux 270 000 euros environ que valait le magot lorsqu'il a été saisi, alors que le bitcoin évoluait autour de 4 500 euros. "Le produit de la vente pourrait abonder le budget général de l'Etat, si une peine de confiscation définitive était prononcée au terme de la procédure judiciaire", précise au Figaro Nicolas Bessone, directeur général de l'Agrasc, l'Agence de gestion et de recouvrement des avoirs saisis et confisqués, qui dépend du ministère de la Justice et de Bercy. "En cas de relaxe, le produit de la vente serait restitué", ajoute-t-il.

À lire aussi — Qui se cache derrière Satoshi Nakamoto, le mystérieux créateur du bitcoin jamais identifié ?

Inscriptions jusqu'au 13 mars pour y participer

L'opération se déroulera sur le site Interenchères, en deux parties. La première, le matin du 17 mars avec 437 lots de 0,11 à 2 bitcoins. La deuxième, l'après-midi, avec 44 lots de 5 à 20 bitcoins pour des investisseurs plus avertis, disposant de plus de moyens. "Comme il s'agit d'une première vente judiciaire, il nous a fallu quelques mois pour prendre le temps de bâtir une solution avec le choix de la maison de vente judiciaire Kapandji Morhange et une solution technique fiable pour garantir le transfert de ces bitcoins aux futurs adjudicateurs", explique Nicolas Bessone.

Un prix minimal, inférieur à la valeur estimée du bitcoin, sera fixé la veille. Les acquéreurs des bitcoins vendus aux enchères devront s'acquitter de frais non négligeables, de 14,28% TTC, liés notamment au coût du transfert de la cryptomonnaie sur leur portefeuille numérique.

Pour participer à cette vente, vous deviez vous inscrire sur le site interencheres.com avant le 13 mars à minuit, indique Ghislaine Kapandji, co-fondatrice de Kapandji Morhange. Un cahier des charges doit être signé et vous devrez aussi fournir des documents d'identité. Sans oublier le dépôt d'une garantie de 1500 euros pour la vente du matin et de 10 000 euros pour celle de l'après-midi.

Si l'opération est une première en France, des ventes aux enchères de bitcoins ont déjà eu lieu aux États-Unis. L'an dernier, 4 000 unités de la monnaie virtuelle ont été mises en vente après des saisies du FBI, rappelle BFMTV.

À lire aussi — Pourquoi et comment investir son argent dans le bitcoin et les cryptomonnaies

Découvrir plus d'articles sur :