Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Des chercheurs ont réussi à créer un mini-cerveau artificiel à partir de cellules souches humaines

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Des chercheurs ont réussi à créer un mini-cerveau artificiel à partir de cellules souches humaines

Des chercheurs de Cambridge ont créé un cerveau en laboratoire de la taille d'un cerveau de cafard ou de foetus de 16 semaines, comme l'a rapporté le Huffpost. La dernière découverte de ce genre avait été effectuée en 2015, lorsqu’un universitaire de l'Ohio avait créé un mini-cerveau de la taille d'une gomme de crayon de papier, présentant une structure du cerveau similaire à celle d’un foetus de cinq semaines. Le mini-cerveau créé cette fois ci par des chercheurs de Cambridge a été élaboré à partir de cellules souches humaines, via une technologie appelée "organoïde".

Un organoïde est un modèle d'organe humain reproduit in vitro à partir d'une ou plusieurs cellules humaines. Dans ce cas précis, les chercheurs ont connecté le mini-cerveau à une moelle épinière d'1mm prélevée sur un embryon de souris. C'est bien cette association qui fait toute la différence : le mini-cerveau a commencé à émettre des connexions neuronales, qui ont elles envoyé des impulsions électriques, provoquant des contractions musculaires.

Néanmoins, alors que notre cerveau possède entre 80 et 90 milliards de neurones, ce cerveau développé en laboratoire n'en compte lui que quelques millions. Il faudra donc être patient pour que celui-ci ait la même capacité de conscience, de pensées, et d’expression de sentiments qu’un humain. Cette découverte promet en revanche de belles choses quant à l'avancée des recherches sur les maladies neurologiques, notamment sur les maladies neuro-motrices.

Découvrir plus d'articles sur :