Des employés de Snapchat auraient accédé aux données personnelles des utilisateurs

Evan Spiegel, co-fondateur de Snap Inc. Matt Winkelmeyer/Getty Images

Des employés de Snap, l'entreprise derrière le réseau social Snapchat, ont pu accéder aux informations des utilisateurs par le biais d'outils internes, il y a plusieurs années, ce qui leur a donné la possibilité d'espionner les personnes utilisant le service de vidéo et de messagerie, selon Motherboard. L'entreprise utilise un système de recherche de données — connu en interne sous le nom de "SnapLion" — conçu à l'origine pour aider à répondre aux demandes des autorités américaines qui avaient besoin de renseignements sur les utilisateurs pour des ordonnances judiciaires ou des assignations, par exemple. 

Mais selon les sources de Motherboard, plusieurs employés de Snap ont à l'époque abusé de leur accès aux données des utilisateurs. Dans certains cas, cet accès aurait inclus la possibilité de rechercher des informations de localisation, des Snaps enregistrés et des informations personnelles telles que les numéros de téléphone et les adresses e-mail. Le média américain indique toutefois n'être pas en mesure d'affirmer comment les données ont été utilisées et via quel outil. Il ne précise pas non plus à quel moment ces abus auraient pu se produire, évoquant juste des faits qui se seraient déroulés il y a "plusieurs années".

Un ancien employé a déclaré à Motherboard que le suivi des personnes qui avaient accès aux données des utilisateurs via SnapLion au sein de l'entreprise n'était pas satisfaisante. Une meilleure surveillance a été mise en place au fil du temps, a-t-il assuré.

"L'idée que des employés pourraient espionner notre communauté est très dérangeante et totalement erronée", a déclaré un porte-parole de Snap à Business Insider France. "Nous conservons très peu de données des utilisateurs et nous avons une politique et des contrôles solides pour limiter l'accès à ces données en interne".

Version originale : Nick Bastone/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Le DG de Snap Evan Spiegel doit son succès en partie à la 'règle des 99%' — il l'a notamment fait subir à Mark Zuckerberg

VIDEO: D'anciens terrains d'usine ont été transformés en ferme — voici à quoi ça ressemble