Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Des employés d’un supermarché Leclerc se dénudent pour inciter les clients au port du masque


Le port du masque dans les lieux publics clos devient obligatoire à partir de ce lundi 20 juillet. © Pixabay / Juraj Varga

Drôle de surprise pour les clients du centre commercial vendéen La Belle vie, jeudi 16 juillet dernier. En allant faire leurs achats ce jour-là, les clients de la galerie marchande auront pu croiser des employés de l’enseigne E. Leclerc, entièrement nus, brandissant une longue banderole : "Portez votre masque". Une initiative audacieuse de quatre employés qui visait à demander aux clients de continuer à adopter les gestes barrières. La photo, largement relayée sur les réseaux sociaux, a également été partagée par leur patron, Michel-Édouard Leclerc. Le patron des supermarchés éponyme a partagé sa satisfaction suite à l’adoption par le Sénat du port du masque obligatoire par le public, dans les lieux publics clos, à partir de ce lundi 20 juillet.

"J'approuve ! C'est une bonne décision, qui viendra mettre un terme à un flou artistique", a-t-il réagi sur son compte Twitter. "Désormais, ce sera clair et uniformément obligatoire… Et pour tout le monde : à partir de lundi, c’est masques pour tous !" a poursuivi le PDG, qui a tenu au passage à remercier ses équipes pour leur dévouement. "Merci aux équipes du centre E.Leclerc de Luçon qui, avec humour, illustrent ce post !" Sur sa page Facebook, il explique sa position par "l’arrivée des touristes qui augmentent la fréquentation dans les magasins sur les lieux de vacances, la menace d’une deuxième vague, la multiplication des clusters, et – il faut le dire aussi – un laisser-aller récent de groupes de fêtards pas encore remis du confinement" qui auraient "suscité des comportements peu civiques et parfois bruyamment rebelles".

À partir de ce lundi 20 juillet 2020, toute infraction à l’obligation de porter un masque dans les lieux publics clos sera sanctionnée par une amende de 135 euros.

À lire aussi —Les masques vont devenir obligatoires dans les lieux clos plus tôt que prévu

Découvrir plus d'articles sur :