Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Des escrocs vendent des doses de vaccin contre le Covid-19 en bitcoins sur le dark web

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Des escrocs vendent des doses de vaccin contre le Covid-19 en bitcoins sur le dark web
L'escroquerie au vaccin sur le Dark web est courante depuis décembre, mais le prix des doses et les annonces augmentent de plus en plus. © KTSDESIGN/SCIENCE PHOTO LIBRARY/Getty Images

Des vendeurs sur le dark web ont publié des annonces proposant à la vente des doses de vaccin contre le Covid-19 à des prix allant jusqu'à l'équivalent de 1000 dollars en bitcoins, selon un rapport de la société de cybersécurité Check Point. Si l'escroquerie au vaccin sur le dark web est courante depuis décembre, la quantité de publicités et le prix des doses ont continué d'augmenter. Check Point a trouvé plus de 340 annonces sur 34 pages, alors qu'il n'y avait que 8 pages de publicité le mois dernier. Les annonces ne précisaient pas si elles vendaient le vaccin de Moderna ou de Pfizer.

Plusieurs annonces offraient même des informations erronées concernant les doses de vaccin. Une publicité affirmait que le vaccin devait être injecté sous forme de 14 doses par personne alors que le protocole médical officiel n'en prévoit que deux. L'augmentation du nombre de publicités pour le vaccin est probablement due à l'impatience et au désespoir croissants des patients souhaitant se faire vacciner. En effet, le déploiement du sérum aux États-Unis n'a pas atteint les objectifs fixés par l'opération Warp Speed. Check Point a écrit dans un article que les escrocs profitaient du désespoir des gens pour vendre le vaccin, notamment chez ceux qui ne sont pas prioritaires pour le recevoir.

A lire aussi — Des internautes ont perdu 140 Mds$ en Bitcoin après avoir oublié le mot de passe de leurs comptes

"Nous pensons que cette arnaque s'est mise en place alors que la demande du vaccin augmentait. Certaines personnes ne veulent pas attendre des semaines ou des mois pour recevoir le vaccin dans leur pays", a expliqué Checkpoint sur son blog.

Selon l'article, les chercheurs de Check Point se sont vus offrir une dose du vaccin pour l'équivalent de 750 dollars en bitcoins, après avoir contacté l'un des fournisseurs sur Telegram. Après le paiement, le compte du vendeur a été supprimé et les chercheurs n'ont pas reçu le vaccin. Ces escrocs du Dark web ont également prétendu vendre des doses de vaccin à l'unité. Un vendeur a fait de la publicité pour 10 000 flacons de sérum, au prix de 30 000 dollars.

Ce phénomène est en expansion sur le dark web et les autorités cherchent à démanteler davantage de réseaux de ce genre. Mardi, l'Union Européenne a annoncé qu'elle avait saisi l'un des plus grands forums d'activités criminelles sur Internet, le DarkMarket. Le site comptait plus de 500 000 utilisateurs. "L'ampleur de l'opération menée par Europol démontre que le monde entier est déterminé à lutter contre les vices du dark web", a déclaré Europol dans un communiqué.

Ces malfaiteurs ont probablement exigé des paiements en bitcoin parce qu'ils sont difficiles à tracer. En juillet, des hackers avaient saisi des dizaines de profils de célébrités sur Twitter et les avaient utilisés pour demander un paiement en bitcoins, dont la valeur a augmenté considérablement depuis le début de la pandémie.

Version originale : Grace Kay/Business Insider

A lire aussi — Le bitcoin a dépassé 40 000$ pour la première fois

Découvrir plus d'articles sur :