Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Des masques lavables et réutilisables vont être produits par des entreprises françaises

Des masques lavables et réutilisables vont être produits par des entreprises françaises
Un primeur portant un masque dans un marché de Malakoff, le 20 mars 2020. © Stephane Cardinale - Corbis/GettyImages

"Nos réserves ne sont pas infinies", a déclaré le ministre de la Santé, Olivier Véran, ce samedi. En plus des masques commandés à la Chine, le Premier ministre Edouard Philippe a affirmé lors d'une conférence de presse que des entreprises françaises allaient produire des masques réutilisables pour ceux qui n'appartiennent pas au personnel soignant. "Il y a une autre façon de répondre à cette demande importante (de masques), c'est d'essayer de créer de nouveaux produits, d'utiliser la richesse, l'innovation des entreprises françaises en matière de textile et de papier, pour faire en sorte de créer de nouveaux masques répondant à des usages bien spécifiques", a-t-il expliqué.

"24 producteurs nationaux ont qualifié des modèles qu'ils veulent produire, sont en capacité de produire près d'un demi-million de masques par jour dans les prochains jours, et au cours du mois d'avril un million de masques par jour. Certains pourront être réutilisés, seront lavables au moins cinq fois", a ajouté Edouard Philippe. Ces masques, a-t-il dit, sont destinés à "tous ceux qui, n'étant pas personnel soignant, pourront trouver avec des masques garantis une bonne façon de s'équiper, de se rassurer et se protéger".

"Le masques ne doivent pas, sous peine d'être inutiles, s'accompagner d'un oubli des gestes barrières", a-t-il toutefois insisté.

La France a commandé "plus d'un milliard" de masques notamment à la Chine pour faire face à l'épidémie de Covid-19, a aussi indiqué samedi le ministre de la Santé, Olivier Véran. "Plus d'un milliard de masques ont été commandés depuis la France et l'étranger pour les semaines et mois à venir", a-t-il dit. "Un pont aérien étroit et intensif entre la France et la Chine a été mis en place de manière à faciliter les entrées des masques sur notre territoire", a-t-il ajouté.

Il a rappelé que la France avait besoin de 40 millions de masques par semaine alors que le pays produit 8 millions de masques par semaine.

100 000 tests rapides par jour en juin pour détecter le coronavirus

Par ailleurs, Olivier Véran a assuré que la France aller monter en régime pour réaliser les tests détectant le coronavirus, avec "50.000 tests" classiques par jour d'ici fin avril, auxquels s'ajouteront "plus de 100.000" tests rapides par jour "au mois de juin", a déclaré le ministre lors de la conférence de presse.

"La France a passé une commande pour 5 millions de tests rapides qui (...) permettront d'augmenter nos capacités de dépistage de l'ordre de 30.000 tests supplémentaires par jour au mois d'avril, 60.000 au mois de mai et plus de 100.000 tests par jour au mois de juin", a détaillé Olivier Véran. Ils s'ajouteront aux "50.000 tests" classiques qui seront réalisés chaque jour "d'ici la fin du mois d'avril", contre 12.000 actuellement.

Business Insider (avec AFP)
Découvrir plus d'articles sur :