Publicité

Des milliards de dollars de bitcoins perdus sont récupérables, selon un duo de chasseurs de mots de passe

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Un père et son fils qui aident les clients à trouver des mots de passe cryptés oubliés estiment que des milliards de dollars de bitcoins perdus sont récupérables © Crypto Asset Recovery
Publicité

Pour Chris et Charlie Brooks, trouver les mots de passe perdus des portefeuilles de cryptomonnaies nécessite de comprendre comment fonctionne l'esprit de leurs clients — une grande aide pour ceux qui font appel à eux pour récupérer une partie des 4,7 milliards de dollars environ (3,98 milliards d'euros) de bitcoins bloqués dans des portefeuilles verrouillés et que le duo estime récupérables.

"Nous avons un très large éventail de clients. Nous avons comme client un mineur débutant en bitcoin qui a perdu toutes ses informations et qui sait qu'il a des bitcoins quelque part ... Nous avons des clients à qui on a dit en 2017 d'acheter lorsque la bulle gonflait et ils ont acheté 1 000 dollars [de bitcoins] et cherchent à présent un moyen pour couvrir le loyer", a déclaré Charlie Brooks, un programmeur informatique de 20 ans, à Insider dans une interview vidéo. Il a rejoint son père pour diriger Crypto Asset Recovery, basé dans le New Hampshire.

>> Investissez dans les cryptomonnaies (Bitcoin, Ethereum…) grâce à la plateforme d’achat de vente en ligne Coinhouse

"L'un de nos plus récents clients avait environ 250 000 dollars" dans un portefeuille blockchain, précise Charlie Brooks, qui s'est spécialisé en informatique à l'université. Il a maintenant mis l'école de côté pour travailler pour l'entreprise. "C'est quelque chose que j'ai toujours aimé. Je suivais mon père... La chasse au trésor en ligne, ça me semblait vraiment cool."

Près de 40% des 1 000 propriétaires américains de cryptomonnaies interrogés dans le cadre d'une récente enquête de Cryptovantage ont déclaré avoir perdu le mot de passe de leur portefeuille. En moyenne, ceux qui n'ont pas réussi à le retrouver ont perdu 2 134 dollars.

L'estimation du duo sur ce qui peut être récupéré se base sur un chiffre avancé par Chainalysis selon lequel jusqu'à 20% des 18,5 millions de bitcoins existants semblent être perdus ou bloqués dans des portefeuilles verrouillés. Ces chiffres ont été cités en janvier par le New York Times dans un article sur un programmeur basé à San Francisco qui ne parvenait pas à trouver le mot de passe du disque dur où étaient stockés ses 7 002 bitcoins. Après huit essais erronés, il ne lui restait plus que deux essais pour trouver le mot de passe avant que ses jetons de la monnaie virtuelle ne soient probablement perdus à jamais.

Le chiffre de Chainalysis a soulevé une question chez les Brooks : "Oui, ce bitcoin est perdu, mais si le propriétaire de ce bitcoin est motivé, quel pourcentage pensons-nous que nous pourrons raisonnablement récupérer ?", a déclaré Chris Brooks, programmeur informatique de 50 ans qui a lancé son entreprise en 2017 et a accéléré ses opérations à la fin de l'année dernière lorsque son fils est arrivé en renfort.

Le forum de Nakamoto

Pour trouver un échantillon de bitcoins perdus pour leur analyse, Chris Brooks a dit qu'ils se sont tournés vers un fil de discussion sur BitcoinTalk, un forum dont la création est attribuée à l'inventeur du bitcoin, Satoshi Nakamoto. Ce fil de discussion lancé en 2011, intitulé "Let's add up the KNOWN lost bitcoins" (ajoutons les bitcoins perdus connus), est rempli de messages de personnes indiquant le montant de bitcoin qu'elles ont perdu et comment cela s'est produit. Les Brooks ont filtré et paramétré ces informations, par exemple en excluant les pertes inférieures à la moitié d'un bitcoin, afin d'estimer l'échantillon de bitcoins déclarés perdus qui les intéressait.

Ils ont ainsi réduit le nombre de messages à 72 décrivant la perte d'au moins la moitié d'un bitcoin. Ils ont déterminé que 14% étaient des cas potentiellement récupérables et que, d'après leur propre travail de récupération de portefeuilles pour les clients, ils pouvaient décrypter environ 35% des mots de passe. Cela les a amenés à conclure qu'environ 2,45% des bitcoins perdus étaient récupérables.

Avec une fourchette comprise entre 68 110 et 92 855 bitcoins, cela représenterait 4,7 milliards de dollars de bitcoins récupérables sur la base d'un prix de l'actif d'environ 50 372 dollars vendredi 3 septembre.

À lire aussi — Le bitcoin consommerait 0,5% de l'électricité dans le monde et 7 fois plus que Google

Des centaines de millions de combinaisons

"Nous obtenons d'un client la meilleure liste de mots de passe possible, puis nous mettons nos cerveaux en commun et passons du temps à extrapoler la façon dont il crée ses mots de passe et essayons de nous mettre dans sa tête lorsqu'il crée un mot de passe", explique Charlie Brooks. "C'est la chose la plus utile, le simple fait de voir leur pratique", ajoute-t-il. "C'est la pierre angulaire de notre activité."

Le duo va exécuter "des centaines de millions ou des milliards de combinaisons" de mots de passe et les tester sur la version cryptée du portefeuille, détaille Chris Brooks. "Si vous n'avez pas une très bonne idée du mot de passe, il y a plus de mots de passe possibles qu'il n'y a d'atomes dans l'univers, et je ne suis pas facétieux quand je dis cela."

Les Brooks ont déclaré que les temps de décryptage varient, mais qu'ils peuvent parfois ne prendre que cinq secondes. Cela s'est produit avec un client dont la liste de neuf mots de passe potentiels contenait le bon. Charlie Brooks dit qu'ils ont travaillé pendant environ un mois et demi avec le client qui s'est avéré avoir environ 250 000 dollars dans son portefeuille.

Parmi les mesures de sécurité qu'ils prennent, les clients signent un contrat stipulant qu'ils sont les propriétaires du portefeuille sur lequel ils travaillent. Les deux hommes sont payés selon une échelle mobile. En commençant par les portefeuilles contenant entre zéro et 10 bitcoins, ou une valeur équivalente, l'équipe empoche une commission de 20%. Les clients n'ont rien à payer s'ils ne peuvent pas récupérer leurs fonds.

Chris Brooks a déclaré qu'un certain nombre de leurs clients vivent dans des pays où les habitants sont largement non bancarisés. "Ils peuvent avoir un portefeuille contenant quelques centaines de dollars, qui représentent leurs économies. S'ils perdent le mot de passe, ils n'y ont plus accès", explique-t-il. "Dans un certain sens, cela peut être un élément déchirant de notre activité... nous craquons certains [portefeuilles]. Il s'agit de trouver un équilibre pour être utile sans s'immiscer trop."

Version originale : Carla Mozée/Markets Insider

À lire aussi — Solana et Cardano, ces deux cryptomonnaies qui pourraient faire de l'ombre à Ethereum

Découvrir plus d'articles sur :