Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Des milliers de cas de Covid-19 non signalés au Royaume-Uni car un fichier Excel aurait atteint sa limite de données


Le Premier ministre britannique Boris Johnson. © Getty

Les autorités sanitaires britanniques ont annoncé que près de 16 000 cas de coronavirus en Angleterre n'ont pas été signalés en l'espace d'une semaine en raison d'une erreur informatique, ce qui signifie que des milliers d'autres personnes n'ont pas été invitées à s'isoler après être entrées en contact avec des personnes infectées.

Public Health England (PHE), qui comptabilise quotidiennement les nouvelles infections au Covid-19, a manqué 15 841 nouveaux cas entre le 25 septembre et le 2 octobre, a annoncé l'organisme gouvernemental dimanche. L'erreur aurait été causée par la feuille de calcul Excel utilisée pour compiler les données : elle aurait atteint la limite de données maximum, rapporte le Daily Mail.

Le nombre de nouveaux cas quotidiens est en réalité sensiblement plus élevé qu'il n'y paraissait au départ, ce qui signifie que la propagation du virus à travers l'Angleterre serait nettement plus élevée que ce qui avait été signalé initialement.

Le 30 septembre, le nombre de nouveaux cas quotidiens signalés était de 7 108, contre 10 157 (chiffre révisé). Le 31 octobre, le chiffre déclaré était de 6 914, et le chiffre révisé de 11 057. Le 2 octobre, le nombre de cas signalés était de 6 968 et le nombre révisé de 11 754, selon BBC Newsnight.

Michael Brodie, directeur général par intérim du PHE, a déclaré que les fonctionnaires avaient identifié un problème dans le processus de "chargement des données", ce qui signifie que les résultats n'ont pas été téléchargés dans la base de données nationale. Certains des fichiers numériques contenant des résultats positifs ont dépassé la taille maximale des fichiers pouvant être chargés sur le système central de PHE et ont donc été manqués, rapporte Politico.

Cela signifie que des dizaines de milliers de personnes qui ont été testées positives pour Covid-19, et les personnes avec lesquelles elles ont été en contact, n'ont pas été identifiées par le programme Test & Trace du gouvernement, et n'ont donc pas été invitées à s'isoler.

Un fonctionnaire de PHE a déclaré que les cas en suspens avaient été transférés au système de recherche des contacts samedi à une heure du matin, et que ces contacts avaient été classés par ordre de priorité pour une recherche des contacts immédiate.

Therese Coffey, la secrétaire d'État au Travail et aux Retraites, a déclaré ce lundi à la BBC que le programme Test & Trace du gouvernement fonctionnait bien dans une large mesure, et a réagi à l'erreur : "Je suis consciente que quelque chose a mal tourné — nous ne pouvons pas changer l'histoire, nous ne pouvons que changer l'avenir. PHE a identifié le problème, l'a résolu et le soumet maintenant au programme Test and Trace".

John Ashworth, secrétaire d'État fantôme (dans l'opposition, près à prendre ses fonctions dans le cas où le parti travailliste britannique gagnerait les élections) à la Santé et aux Affaires sociales, a évoqué le problème technique : "C'est une honte, et les gens à travers le pays seront naturellement alarmés."

Matt Hancock, secrétaire d'État à la Santé et à la Protection sociale en exercice, fera une annonce à la Chambre des communes ce lundi après-midi.

Version originale : Thomas Colson/Business Insider

A lire aussi — Les bactéries pourraient représenter une sérieuse menace sanitaire dans les années à venir

Découvrir plus d'articles sur :