Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Des panneaux solaires Tesla ont pris feu sur le toit d'une maison aux États-Unis

Des panneaux solaires Tesla ont pris feu sur le toit d'une maison aux États-Unis
© La maison de Briana Greer au Colorado après que ses panneaux solaires Tesla ont pris feu le 1er août.

Briana Greer n'était pas chez elle lorsqu'un incendie s'est déclaré sur son toit, où étaient installés des panneaux solaires Tesla. Heureusement, ses voisins de Louisville, dans l'Etat du Colorado, aux États-Unis, ont été vigilants et ont pu éteindre l'incendie avant l'arrivée des pompiers. La veille, explique Briana Greer, Tesla l'avait contactée pour lui faire savoir qu'ils avait détecté des fluctuations dans le voltage de son système depuis quelques jours. L'entreprise a dit qu'elle enverrait une équipe pour le vérifier le 8 août. Mais c'était trop tard. Briana Greer, consultante environnementale, explique qu'elle n'a toujours pas reçu de rapport expliquant comment tout cela avait pu se produire.

"Ils laissent délibérément les gens dans le flou. Pour une société d'énergie, c'est ironique", a déclaré Briana Greer à Business Insider US lors d'une interview le mois dernier. Tesla n'a pas répondu à nos multiples demandes de commentaires sur cet article, mais une station locale de la chaîne de télévision Fox au Colorado a rapporté le mois dernier que Tesla leur avait déclaré que "ses panneaux solaires étaient sûrs et prenaient rarement feu". Le reportage de Fox explique aussi que Tesla a déclaré que l'entreprise travaillait avec la compagnie d'assurance de Briana Greer. Tesla n'a pas accepté qu'elle annule son contrat, donc Briana Greer a mis en place une cagnotte sur GoFundMe pour lever des fonds afin qu'un avocat s'occupe de cette affaire.

Tesla n'aurait pas respecté certaines règles avec ses panneaux solaires

Briana Greer a déclaré qu'elle pensait que Tesla avait violé l'accord qu'elle avait conclu avec Xcel, une entreprise d'électricité tierce, qui avait installé son compteur et raccordé Tesla au réseau. Son contrat avec Tesla, examiné par Business Insider US, indique que Tesla entretient les panneaux solaires selon les spécifications du fabricant.

Dans une déclaration adressée à Business Insider US, Xcel a expliqué que l'entreprise ne pouvait pas commenter le cas de Briana Greer par respect pour la "vie privée de ses clients". Toutefois, l'entreprise a fait remarquer que ses obligations envers ses clients portent sur "l'équipement et les installations qui mènent au compteur d'un client".

Xcel a poursuivi en déclarant : "Dans le cas des installations solaires, l'entreprise solaire est responsable de l'installation et de l'entretien des panneaux. Tout dommage à la propriété du client ou blessure devient un litige juridique entre le client et l'entreprise solaire. Xcel Energy n'a pas le pouvoir de superviser ou d'exiger des mesures supplémentaires qui se produisent au-delà du compteur Xcel Energy, y compris les installations solaires. Nous avons convenu de résilier le contrat de cette cliente."

A lire aussi — Des anciens employés de Tesla racontent ce que c'est de travailler avec Elon Musk

Les panneaux solaires de Briana Greer ont été fabriqués par une entreprise spécialisée dans les panneaux solaires appelé Trina, dont le manuel indique que ses panneaux doivent être inspectés physiquement deux fois par an, ce que Tesla ne faisait pas, explique Briana Greer. Trina n'a pas répondu à notre demande de commentaires.

Le contrat de Briana Greer stipulait également que Tesla devait entretenir les panneaux solaires conformément à la législation de l'État. En 2017, l'année où Briana Greer a fait installer ses panneaux, le Colorado a adopté le National Electrical Code. Mais Briana Greer, qui a fourni à Business Insider US les schémas de son système, a déclaré que Tesla n'avait pas mis à jour ses panneaux solaires pour pouvoir les programmer. Par exemple, les règles du National Electric Code de 2017 exigent que tous les panneaux solaires soient capables de s'arrêter rapidement au niveau du boîtier, et selon Briana Greer, le système qui a pris feu n'en avait pas la capacité. Tesla n'a pas répondu à nos multiples demandes de commentaires.

Walmart a attaqué Tesla en justice après que des panneaux solaires ont pris feu sur ses magasins

Dans un email daté du 23 septembre et consulté par Business Insider US, un représentant de Tesla a dit à Briana Greer que l'entreprise n'avait pas de traces d'entretien "mis à part une surveillance à distance et une réponse réactive". Selon l'email, l'entreprise ne visite donc pas le domicile des clients de manière proactive, à moins d'offrir un service obligatoire dans le quartier d'un client.

En août dernier, la chaîne de magasins Walmart a attaqué Tesla en justice, alléguant que l'entreprise n'avait pas réussi à entretenir les panneaux solaires des magasins partout au pays. Sept de ces magasins ont pris feu — l'un d'eux a même fini par fermer pendant une semaine au printemps dernier — et cela a occasionné des millions de dollars en pertes et dommages, selon la plainte. Cette même plainte déclare, tout comme l'affirme Briana Greer, que Tesla n'a jamais expliqué pourquoi les incendies se sont déclarés.

Walmart avait les ressources nécessaires pour s'en occuper. La plainte de l'entreprise exposait en détail sa conclusion selon laquelle Tesla avait installé des connecteurs Amphenol défectueux qui ne permettaient pas de réguler la chaleur qui entrait dans les panneaux solaires. Par conséquent, les panneaux ont connu des piques de température qui ont provoqué des incendies.

Après que le procès Walmart a été rendu public, Business Insider US a rapporté que Tesla avait lancé un programme secret l'année dernière, appelé "Project Titan", pour remplacer autant de connecteurs Amphenol que possible, rapidement et discrètement. Tesla a déclaré à Business Insider US que ses applications de surveillance logicielle ont constaté qu'un "petit nombre" de connecteurs avaient connu des défaillances et des déconnexions supérieures aux normes autorisées.

Dans cet email du 23 septembre adressé à Briana Greer, Tesla a déclaré au sujet de l'incendie que son système "n'était pas connu" pour avoir des problèmes avec les connecteurs Amphenol. Mais pour Briana Greer, ce n'est tout simplement pas suffisant. "Ils jouent avec ma vie tout en percevant de l'argent du contribuable", a t-elle déclaré. Tesla n'a pas répondu à nos multiples demandes de commentaires sur les revendications de Briana Greer.

WHIO

Des panneaux solaires éteints mais toujours payants ?

Pour comprendre comment les clients peuvent être affectés par le "Project Titan", Business Insider US s'est entretenu avec cinq clients Tesla, ainsi qu'avec un ancien et deux actuels employés de Tesla, en charge des panneaux solaires. Tesla n'a pas répondu à nos multiples demandes de commentaires au sujet de leurs revendications.

Tous les clients — qui se trouvaient en Arizona, au Massachusetts, à New York et au Maryland — ont déclaré qu'on leur donnait peu ou pas d'explications sur la raison pour laquelle leurs panneaux devaient être entretenus. Selon eux, on leur aurait dit d'éteindre leurs appareils et d'attendre qu'une équipe vienne effectuer l'entretien. Tous ont déclaré qu'ils avaient été forcés de continuer à payer les frais de location de Tesla, ainsi qu'une estimation pour l'électricité, alors que leurs appareils étaient éteints.

Une cliente, Christina Caron, originaire de Phoenix, en Arizona, a déclaré à Business Insider US que ses panneaux avaient commencé à avoir des problèmes en août 2018. Puis, en novembre, dit-elle, elle a reçu un email de Tesla l'informant que son système présentait un relevé de défaut d'arc électrique. Selon deux employés actuels de Tesla, qui ont demandé à rester anonymes par crainte de représailles, un relevé de défaut d'arc montre que les connecteurs ont surchauffé à un moment donné.

A lire aussi — Tesla va proposer des panneaux solaires en location en Europe

À l'intérieur de l'entreprise, il existerait un système de classement basé sur la gravité des défauts d'arc. Les employés ont déclaré qu'un X signifie qu'un client doit être aidé immédiatement. Un "défaut d'arc 1" est le deuxième problème le plus grave suivi du "défaut d'arc 2" et, enfin, du "défaut de lecture d'arc électrique 3", expliquent les employés. Christina Caron a déclaré qu'elle ne savait pas comment était classé son problème.

Une équipe de Tesla a inspecté le système de Christina Caron en février et a déterminé qu'il avait été endommagé et devait être remplacé. L'équipe n'a pas expliqué pourquoi, mais a dit à Christina Caron qu'il y avait des points chauds et des taches d'humidité dans les panneaux. Le système a depuis été éteint, à la demande de Tesla.

Cependant, Christina Caron a dit qu'elle payait toujours Tesla pour louer les panneaux, et qu'elle réglait un tarif énergétique moyen calculé par l'entreprise. Elle doit en outre payer son fournisseur d'électricité local.

"Mes factures d'électricité ne sont donc plus à 250 dollars — elles ont varié entre 400 dollars et 800 dollars par mois car mon énergie solaire a été coupée, et j'en ai à peu près la même utilisation que l'année dernière et l'année précédente", a déclaré Christina Caron à Business Insider US. "Personne ne pouvait nous donner de réponse, si ce n'est de dire : 'Nous ne sommes pas responsables des factures d'électricité élevées que vous recevez lorsque le système est éteint'.'"

Tesla n'était pas au courant du dysfonctionnement des panneaux de cet habitant

Jeffrey Sutherland, propriétaire d'une maison aux alentours de Boston, a également connu un défaut d'arc électrique, mais il a dû en informer Tesla, a-t-il déclaré. "L'affirmation selon laquelle ils surveillent activement leurs systèmes n'est pas vraie", a-t-il déclaré au sujet de son expérience lors d'un appel téléphonique avec Business Insider US. "J'ai dû les appeler en mars pour me renseigner sur les défauts d'arc que je voyais sur mon onduleur depuis des mois. La personne de l'assistance technique a regardé les registres et m'a immédiatement demandé d'éteindre le système."

Jeffrey Sutherland explique que Tesla avait envoyé quelqu'un inspecter le système en avril et qu'ils avaient dit qu'ils avaient besoin de "remplacer les pièces qui envoient des signaux défectueux à l'onduleur". Ils avaient également dit qu'il y avait des "composants défectueux", mais n'ont pas expliqué en quoi consistait exactement le problème, a-t-il déclaré.

A lire aussi — Voici comment Elon Musk gagne et dépense sa fortune

Après avoir constaté qu'il était toujours facturé pour 400 kilowatts de production même si ses panneaux étaient éteints, Jeffrey Sutherland a donc rallumé son système.

"Le représentant chargé de la facturation a insisté sur le fait que je devais payer même si le système était désactivé. Il n'a pas voulu annuler les frais", explique Jeffrey Sutherland.

Jeffrey Sutherland a aussi expliqué que son système passait régulièrement en mode veille en août. Il le remettait en marche mais il était à nouveau éteint 15 à 20 minutes plus tard. Ce n'est que lorsque Jeffrey Sutherland a appris l'existence du "Project Titan", le projet secret de Tesla visant à remplacer les connecteurs défectueux, qu'il s'est inquiété et a complètement arrêté le système, a-t-il déclaré. Le 3 octobre, ses panneaux n'avaient toujours pas été remplacés.

Briana Greer

Tesla a 'commencé à cacher' des informations sur l'entretien des panneaux solaires

Deux actuels et un ancien employé de Tesla ont déclaré à Business Insider US que l'entreprise avait demandé à ses employés de ne pas prononcer le mot "incendie" mais "événement thermique". Tesla n'a pas répondu à nos multiples demandes de commentaires sur les affirmations des employés.

Ils ont également déclaré que la qualité des panneaux fabriqués par Trina qui se trouvaient sur la maison de Briana Greer suscitait de vives inquiétudes au sein de l'entreprise. Trina n'a pas répondu à la demande de commentaires de Business Insider US sur ce point.

Si un client ose demander ce qui se passe au-dessus de sa tête, les employés doivent lire un script précis, selon un employé actuel de Tesla qui travaille dans l'installation de panneaux solaires. Le voici :

"Nous sommes ici aujourd'hui pour remplacer une pièce de votre système qui semble défectueux et qui pourrait causer une interruption de votre service. Nous sommes là pour éviter cela, et une fois la réparation effectuée, vous pourrez profiter d'un service ininterrompu et sans faille."

Deux employés actuels de Tesla ont déclaré qu'on leur avait demandé de ne pas dire aux clients pourquoi leur toit avait besoin d'entretien ou quoi que ce soit en rapport avec le "Project Titan".

"Au début, Tesla était transparent au sujet des connecteurs. Puis ils ont commencé à cacher la raison pour laquelle l'entretien était nécessaire", a déclaré l'un des employés. "Je pense que les gens ont besoin de comprendre que nous avons de la chance que personne ne soit mort", ont-ils dit, en ajoutant : "Cela pourrait être sur votre maison, au-dessus de la chambre de votre enfant."

Et ils ne croient pas si bien dire puisque chez Briana Greer dans le Colorado, le feu s'est déclaré au-dessus de la chambre de son fils de 16 ans.

Business Insider US a envoyé à Tesla une longue liste de réclamations mentionnées dans cet article. Tesla n'a pas répondu aux demandes répétées de commentaires par téléphone, email ou SMS.

Version originale : Linette Lopez/Business Insider. Traduction par Blanche Vathonne avec l'aide de Ruqayyah Moynihan.

Découvrir plus d'articles sur :