Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Des photos saisissantes montrent le ciel orange au-dessus de San Francisco en raison de feux de forêt

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Des photos saisissantes montrent le ciel orange au-dessus de San Francisco en raison de feux de forêt
San Francisco, Californie, à 11h10 le 9 septembre 2020. © Katie Canales/Business Insider

Les habitants de San Francisco se sont réveillés mercredi 10 septembre pour découvrir un ciel orange, presque fluo. La fumée des feux de forêt s'est répandue au-dessus de San Francisco depuis des semaines, mais la couche qui a soufflé mercredi matin était beaucoup plus épaisse. Et à mesure que la journée avançait, le ciel a pris une teinte orange plus sombre, donnant dès 11 heures du matin l'impression d'être la nuit, les réverbères et les phares des voitures éclairant les ombres sombres et inquiétantes qui s'étendent sur le sol.

L'éclipse qui a duré toute la journée est due à une série d'incendies de forêt en Californie du Nord qui se sont déclarés fin août à la suite d'une série d'orages et de coupures de courant. L'un de ces incendies, le SCU Lightning Complex, actuellement contenu à 95 %, est devenu l'un des plus importants de l'histoire de la Californie. Les pompiers continuent de lutter contre les incendies qui ont balayé cette partie de l'État, y compris ceux qui ont débuté plus récemment, comme le Creek Fire qui s'accroît rapidement et qui a consumé plus de 160 000 acres (plus de 647,5 km2) jusqu'à présent.

Mercredi, la fumée s'est installée au-dessus du brouillard à San Francisco. La qualité de l'air n'a donc pas été sensiblement détériorée malgré un ciel surréaliste qui ressemblait à un tableau d'Edvard Munch.

Voici à quoi ressemblait la ville dans la brume étrange et apocalyptique.

Une série d'incendies de forêt se sont déclarés près de la baie de San Francisco en août.

Une rue de la ville avec le Bay Bridge en arrière-plan, à 11h05 le 9 septembre 2020. Katie Canales/Business Insider

Des tempêtes et une vague de chaleur ont entraîné des coupures de courant et des éclairs qui ont déclenché des grappes d'incendies dans la région.

San Francisco, Californie, à 10h40 le 9 septembre 2020. Katie Canales/Business Insider

La fumée des incendies s'est infiltrée dans la ville depuis des semaines déjà, les autorités conseillant aux habitants de rester à l'intérieur lorsque la qualité de l'air est mauvaise. De nouveaux incendies se sont déclarés la semaine dernière.

La Salesforce Tower à San Francisco, Californie, à 10h30 le 9 septembre 2020. Katie Canales/Business Insider

Source: Cal Fire

Mais mercredi, c'était un peu différent — cette fois-ci, la fumée s'est installée au sommet du fameux brouillard de la ville, la couche marine l'empêchant de se répandre au niveau du sol.

San Francisco, Californie, à 11h05 le 9 septembre 2020. Katie Canales/Business Insider

L'étrange couleur orange est due à un phénomène connu sous le nom de solution de Mie.

San Francisco, Californie, à 10h30 le 9 septembre 2020. Katie Canales/Business Insider

Il en résulte que le ciel devient orange ou rouge lorsque la fumée des feux de forêt s'infiltre dans l'air.

San Francisco, Californie, à 10h40 le 9 septembre 2020.  Katie Canales/Business Insider

C'est parce que les particules de fumée — comme la poussière et la suie — empêchent la lumière du soleil d'atteindre le sol.

San Francisco, Californie, à 11h05 le 9 septembre 2020.  Katie Canales/Business Insider

C'est pourquoi la qualité de l'air mercredi matin n'était en fait pas aussi mauvaise que les autres jours, et l'odeur de la fumée pas aussi puissante.

San Francisco, Californie, à 10h45 le 9 septembre 2020. Katie Canales/Business Insider

Mais aux alentours de 11 heures du matin ce mercredi, les habitants de la ville avaient l'impression d'être en pleine nuit.

San Francisco, Californie, à 10h30 le 9 septembre 2020.  Katie Canales/Business Insider

San Francisco est l'une des nombreuses villes qui sont actuellement confrontées aux effets des incendies en cours en Californie, ainsi que dans d'autres localités de la côte ouest.

La fumée des incendies continuera probablement à se répandre dans l'air de la région de la baie de San Francisco.

San Francisco, Californie, à 10h30 le 9 septembre 2020. Katie Canales/Business Insider

Cependant, comme l'a écrit le scientifique de l'UCLA Daniel Swain sur Twitter mercredi, "ce ne sera pas toujours aussi grave, mais l'ampleur des incendies est tout simplement extrême".

San Francisco, Californie, à 11h15 le 9 septembre 2020.  Katie Canales/Business Insider

Source: Daniel Swain/Twitter

Version originale : Katie Canales/Business Insider

À lire aussi — Coronavirus : les hommes auraient une réponse immunitaire plus lente que les femmes

Découvrir plus d'articles sur :