Des fossiles révèlent de nouveaux détails sur les minutes qui ont suivi l'impact de l'astéroïde qui a mis fin au règne des dinosaures

Extrait du film "Jurassic World: Fallen Kingdom". Universal Pictures

Un groupe de chercheurs a récemment publié dans la revue scientifique PNAS une étude très attendue portant sur la découverte de fossiles datant du jour de l'impact d'astéroïde, qui a mis fin au règne des dinosaures. On savait déjà qu'un astéroïde géant s'était écrasé sur Terre il y a 66 millions d'années, près de la ville actuelle de Chicxulub sur la péninsule Yucatan du Mexique, mais on ne connaissait pas les détails sur les minutes qui ont suivi cet impact. "On n'a presque jamais l'occasion d'affiner à ce point le moment d'un événement de l'histoire géologique, c'est très, très rare", a déclaré à l'AFP Robert DePalma, le principal auteur de l'étude.

En 2012, le paléontologue américain a découvert avec son équipe des fossiles de poissons entiers, de plantes, d'arbres et de mollusques dans une strate d'un peu plus d'un mètre d'épaisseur sur un site perdu appelé "Tanis", localisé dans la formation de Hell Creek, dans le Dakota du Nord. Le chercheur a indiqué que "le dépôt boueux s'est fait presque instantanément, emprisonnant toutes ces plantes et tous ces animaux en quelques instants". Ces fossiles ont permis aux paléontologues de déterminer avec précision la chronologie des événements qui ont suivi l'impact de l'astéroïde géant.

Voici la chronologie établie par les chercheurs dans leur étude : 

  • l'impact de l'astéroïde géant, 
  • un séisme de très grande magnitude,
  • les secousses du séisme ont provoqué une vague immense de dix mètres dans la rivière à Tanis, engloutissant toute vie sous un tombereau de sédiments,
  • en quinze minutes, des sphérules — des billes de verre incandescentes projetées par l'impact d'astéroïde, retrouvées dans les branchies des poissons et dans l'ambre des arbres, — ont commencé à pleuvoir sur le site.

Les chercheurs ont affirmé que l'impact d'astéroïde — dit l'évènement de Chicxulub — avait libéré une énergie équivalente à environ 40 000 arsenaux nucléaires américains en l'espace de quelques secondes, déclenchant une suite d'évènements terrifiants : tempêtes de feu à l'échelle mondiale, vents de la force d'ouragans sur des milliers de kilomètres, gigantesques tsunamis, glissements de terrain ou encore tremblements de terre sur toute la planète.

Par ailleurs, certaines espèces qui sont maintenant éteintes auraient pu survivre à tout cela, s'il n'y avait pas eu un autre événement bien plus mortel : le refroidissement de la planète, dû notamment aux milliards et milliards de tonnes de particules éjectées dans l'atmosphère qui ont bloqué l'énergie solaire pendant des années. Environ 75 % des espèces terrestres — et notamment les dinosaures — ont péri, ouvrant la voie aux mammifères.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : L'astéroïde qui a anéanti les dinosaures a provoqué un désastre planétaire bien pire que ce que les scientifiques pensaient

VIDEO: Ce château à Aix-en-Provence est en vente pour 14,5 millions d’euros — voici à quoi il ressemble de l’intérieur