Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Deux vaisseaux spatiaux russes suivent un satellite espion américain et pourraient créer une 'situation dangereuse dans l'espace'

Deux vaisseaux spatiaux russes suivent un satellite espion américain et pourraient créer une 'situation dangereuse dans l'espace'
© Nserna/Wikimedia Commons (CC)

Deux vaisseaux spatiaux russes suivent un satellite américain utilisé pour espionner d'autres pays, selon le commandant de la force spatiale américaine. "C'est un comportement inhabituel et inquiétant qui peut créer une situation dangereuse dans l'espace", a déclaré le général John Raymond, chef des opérations de la Force spatiale, dans une déclaration à Business Insider US. "Les États-Unis considèrent que ces récentes activités sont préoccupantes et ne reflètent pas le comportement d'une nation spatiale responsable".

Les deux satellites russes sont à moins de 160 kilomètres du satellite américain, et les Etats-Unis ont fait part de leurs inquiétudes à Moscou par voie diplomatique, a déclaré John Raymond au magazine Time, qui a été le premier média à relayer l'information ce lundi 10 février. En novembre 2019, la Russie a lancé "un satellite qui a ensuite libéré un second satellite", et les deux se sont comportés de la même manière qu'une paire de satellites que la Russie avait précédemment qualifiés de "satellites inspecteurs", a déclaré John Raymond.

Il a déclaré que "dans tout autre domaine", une telle action "serait interprétée comme un comportement potentiellement menaçant". L'ambassade de Russie à Washington n'a pas répondu à la demande de commentaires de Business Insider US. Cette décision intervient dans un contexte de tensions politiques entre les deux pays, notamment en raison de l'ingérence de la Russie dans les élections américaines et des tensions liées à l'Ukraine et à la Syrie.

La manœuvre des satellites russes a été repérée par Michael Thompson, un passionné de satellites et d'engins spatiaux. "Ce sont des preuves indirectes, mais il y a un tas de circonstances qui donnent l'impression qu'un satellite d'inspection russe connu surveille actuellement un satellite espion américain connu", a tweeté Michael Thompson le 30 janvier dernier.

Le ministère russe de la Défense a déclaré en décembre dernier qu'une manœuvre des satellites — au cours de laquelle un satellite en "donnait naissance" à un autre — était une expérience visant à évaluer "l'état technique des satellites nationaux", selon l'agence de presse russe TASS.

Version originale : Bryan Pietsch/Business Insider

Découvrir plus d'articles sur :