Tesla a apparemment réduit son choix à 2 pays pour sa future Gigafactory européenne

Vue aérienne de la Gigafactory Tesla au Nevada. YouTube/Duncan Sinfield

Les projets d'Elon Musk en Europe commencent à prendre forme. Après avoir annoncé qu'il envisageait d'ouvrir une Gigafactory sur le Vieux continent, puis suggéré que l'Allemagne faisait partie des candidats potentiels, le patron de Tesla serait en train d'affiner son choix et aurait entamé des conversations avec les autorités dans deux pays européens. 

Le Wall Street Journal révèle en effet que Tesla discute avec les autorités allemandes et néerlandaises de son projet. Il s'agirait de discussions à un stade peu avancé qui pourraient ne pas aboutir.

La Gigafactory de Tesla est une usine géante de fabrication de batteries qui doit aider l'entreprise à diminuer le coût de production de ses batteries de potentiellement 30%. Les nouvelles Gigafactory abriteront aussi la production de voitures électriques.

Tesla a été activement démarché par deux Länder allemands — la Rhénanie-Palatinat et la Sarre — confirme le quotidien économique allemand Handelsblatt. Selon Handelsblatt, l'annonce d'un investissement pourrait se concrétiser en fin d'année ou début 2019. 

D'après le Wall Street Journal, le constructeur américain serait aussi courtisé par les Pays-Bas, où Tesla a son siège européen et un site pour préparer les véhicules destinés au marché européen. 

Géographiquement, la future Gigafactory européenne serait proche des frontières belge, française et luxembourgeoise. Google Maps/Capture d'écran

Elon Musk avait évoqué sur Twitter, en juin, la pertinence de la frontière franco-allemande pour son projet:


Des appels et des invitations 

"Nous avons tout fait pour nous assurer que la Rhénanie-Palatinat soit dans la course pour l'usine", a dit un porte-parole du Land au Wall Street Journal. Cela comprendrait des appels téléphoniques et des invitations écrites. Le land abrite déjà un site d'ingénierie de Tesla, à Prüm, et est aussi la région d'origine de la société de robotique Grohmann Automation, rachetée fin 2016.

Des responsables de la Sarre auraient contacté Tesla en mars avant de le relancer en juin. "Début juillet, Tesla a accepté une rencontre", selon la ministre de l'économie du Land, Anke Rehlinger, citée par le WSJ.  

Tesla avait indiqué début juin que sa première Gigafactory en dehors des Etats-Unis serait construite en Chine. Début juillet, les autorités de Shanghaï ont annoncé que Tesla avait signé avec elles un protocole d'accord en vue d'ouvrir une usine dont la capacité de production annuelle sera de 500.000 voitures.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : De nouvelles images prises par drone de la Gigafactory de Tesla montrent que le projet avance à grands pas

VIDEO: Voici qui de vous deux devrait payer lors d'un premier rencard