Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Disney dépense beaucoup plus que Netflix pour ses contenus, et ce montant devrait encore augmenter

Disney dépense beaucoup plus que Netflix pour ses contenus, et ce montant devrait encore augmenter
© Lucasfilm

La guerre entre les plateformes de streaming vidéo devrait s'intensifier en 2020, avec l'arrivée sur le marché américain de deux nouveaux acteurs : NBCUniversal, avec son service Peacock, et TimeWarner avec HBO Max. Elles rejoignent un secteur déjà bien chargé, avec Netflix — qui le domine à l'échelle mondiale —, Hulu et Amazon Prime Video, qui sont déjà bien installés, et les nouveaux entrants Disney+ et Apple TV+. Sans compter les plateformes spécialisées dans certains genres et les acteurs locaux présents dans chaque pays.

Et, comme l'expliquait l'analyste Michael Nathanson lors de la conférence Code Media fin novembre, ces différents géants du divertissement et de la tech sont prêts à dépenser des milliards pour attirer de nouveaux abonnés. Et à ce jeu, quatre entreprises sont déjà bien parties, estime le co-fondateur de MoffettNathanson Research. Comme le montre le graphique de Statista ci-dessous, il s'agit de Disney, Comcast (maison-mère de NBCUniversal), AT&T (maison-mère de TimeWarner) et Netflix.

Statista

Seule une partie des investissements de Disney profite à son service de streaming

Ces chiffres comprennent tous les investissements des entreprises dans les contenus, hors programmes sportifs. Ainsi, les 18,7 milliards de dollars dépensés par Disney englobent l'ensemble des productions de l'entreprise : les films sortis au cinéma (dont les films Marvel, "La Reine des neiges 2" ou encore "Toy Story 4"), les séries télévisées toutes chaînes confondues, les productions du studio Fox, dont le rachat est effectif depuis le début de l'année et, enfin, les films et séries produites pour Disney+. En revanche, une grande partie de ces investissements finira par intégrer le catalogue du service de streaming. Les dépenses spécifiques à Disney+ sont elles estimées à 2,5 milliards de dollars en 2019, selon The Motley Fool.

A lire aussi — Ces séries Disney et Apple coûtent bien plus cher à produire que 'Game of Thrones'

Comcast et AT&T sont dans la même situation : leurs investissement sont plus élevés que ceux de Netflix, mais cela inclut les dépenses pour les films qui sortent au cinéma (via les studios Universal et Warner Bros. respectivement) et les productions télévisées (pour les chaînes du groupe NBC, et HBO notamment).

Du côté de Netflix, les 9,2 milliards de dollars investis le sont tous à destination de programmes produits spécifiquement pour son service de streaming.

Mais, comme le notait Michael Nathanson dans sa présentation de novembre, le chiffre le plus important n'est pas ce que ces entreprises dépensent déjà, mais ce qu'elles sont prêtes à dépenser en plus. En se basant sur ce que ces entreprises ont déjà communiqué, et sur les estimations de son cabinet, l'analyste projette que Disney va augmenter ses dépenses annuelles de 7% sur quatre ans pour atteindre 24,3 milliards de dollars en 2023.

Dans le même temps, il estime que les dépenses annuelles de AT&T (comprenant HBO Max) vont atteindre 16,3 milliards en 2023 (soit une hausse de 8%), et celles de Netflix vont s'élever à 15,3 milliards (+14%).

Si vous ne savez plus où donner de la tête aujourd'hui avec le nombre de séries produites, la mauvaise nouvelle, c'est que cela ne semble pas prêt de s'arrêter, au contraire.

Business Insider
Découvrir plus d'articles sur :