Donald Trump a dit que son père était né en Allemagne mais c'est faux

Entretien du président américain Donald Trump avec le secrétaire général de l'OTAN, Jens Stoltenberg, dans le bureau ovale, le 2 avril 2019. Joshua Roberts / Reuters

Le président américain Donald Trump a déclaré mardi que son père, Fred Trump, était né "dans un endroit merveilleux en Allemagne". Mais seulement voilà : Fred Trump est né à New York, aux États-Unis. "Mon père est allemand, était allemand. Il est né dans un endroit merveilleux en Allemagne", a déclaré Donald Trump à propos de son père lors d'une rencontre avec le secrétaire général de l'OTAN, Jens Stoltenberg. Ce n'était apparemment pas la première fois que Donald Trump disait à tort que son père venait d'Allemagne. Dans une interview datant de juillet 2018, Donald Trump avait déclaré : "Mes parents sont nés dans l'Union européenne. J'aime ces pays ; l'Allemagne, l'Écosse, ils en font toujours partie, n'est-ce pas ?"

Il est vrai que la mère de Donald Trump, Mary MacLeod, est née en Écosse. Son grand-père, Friedrich Trump, est quant à lui né dans le village allemand de Kallstadt. Son grand-père a été expulsé d'Allemagne lorsqu'il y est retourné après avoir passé du temps aux États-Unis pour éviter le service militaire obligatoire lorsqu'il était adolescent.

Le président américain accueillait Jens Stoltenberg à la Maison Blanche mardi avant le discours du chef de l'OTAN lors d'une session conjointe du Congrès mercredi.

Donald Trump a été critiqué pour ses discours sur l'OTAN, car il décrit souvent de manière erronée le fonctionnement de l'alliance historique, notamment en ce qui concerne son financement. Le président américain a déclaré que d'autres membres de l'OTAN n'avaient pas payé leur juste part en termes de dépenses de défense et craignait qu'il doive sortir les Etats-Unis de cette alliance.

Mais plus tôt cette année, Jens Stoltenberg a attribué à Donald Trump l'une augmentation des dépenses de défense des autres Etats membres. Le secrétaire général de l'OTAN a déclaré que l'approche dure de Donald Trump avec les autres membres de l'OTAN avait amené à certains changements positifs.

"Nous avons convenu d'intensifier nos efforts - et nous en voyons maintenant les résultats. D'ici la fin de l'année prochaine, les alliés de l'OTAN ajouteront 100 milliards de dollars supplémentaires pour la défense", a-t-il dit en janvier. "Nous prévoyons donc de l'argent réel et des résultats concrets. Et nous pouvons voir que le message clair du président Donald Trump a un impact."

Jens Stoltenberg a continué à minimiser les tensions avec Donald Trump lorsqu'il a quitté Bruxelles lundi. "La force de l'OTAN réside dans le fait que, malgré ces différences, nous avons toujours été capables de nous unir autour de nos tâches essentielles", a-t-il déclaré à la presse. "C'est-à-dire se protéger et se défendre."

Version originale : John Haltiwanger/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Tim Cook ou Tim Apple ? Donald Trump n'assume pas du tout sa bourde

VIDEO: Ces 5 choses que vous avez apprises à l'école ne sont plus vraies