Publicité

Donald Trump a laissé entendre qu'il allait se représenter en 2024 lors d'une fête de Noël à la Maison Blanche

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Donald Trump a laissé entendre qu'il allait se représenter en 2024 lors d'une fête de Noël à la Maison Blanche
Trump lors d'un discours de campagne le 15 octobre à Greenville en Caroline du Nord. © Peter Zay/Anadolu Agency via Getty Images
Publicité

Donald Trump a laissé entendre qu'il se représenterait aux prochaines élections présidentielles en 2024 lors d'un discours prononcé devant les invités d'une fête de Noël à la Maison Blanche, mardi. "Ces quatre dernières années ont été incroyables", a-t-il déclaré. "On va essayer de faire quatre ans de plus. Sinon, je vous verrai dans quatre ans".

L'allocution du président a été retransmise en direct par Pam Pollard, responsable du parti républicain de l'Oklahoma. La vidéo montrait le Cross Hall, un vaste vestibule situé au premier étage de la Maison Blanche, illuminé par des arbres de Noël. Les participants, pour la plupart sans masque, se tenaient côte à côte.

A lire aussi Melania Trump serait à la recherche d'un éditeur pour ses mémoires

Selon Adam Payne de Business Insider US, Donald Trump avait assuré à ses alliés qu'il se présenterait de nouveau en 2024 et pourrait annoncer sa candidature à la présidence avant le Nouvel An. Le Daily Beast a ajouté que le président envisageait également d'organiser un événement de campagne lors de l'inauguration de Joe Biden.

La candidature de Donald Trump à la présidence pourrait dissuader les autres candidats du parti Républicain de se présenter en 2024. Tom LoBianco, de Business Insider US, a ajouté qu'il pourrait être risqué pour les autres républicains de se séparer de Donald Trump et lui mettre des bâtons dans les roues s'ils se présentaient contre lui.

"C'est comme enfiler une aiguille en faisant du vélo", a plaisanté un stratège républicain. Donald Trump a eu du mal à reconnaître la victoire de Joe Biden aux dernières élections, son personnel de campagne et ses partisans ayant engagé des poursuites judiciaires pour contester les résultats et stopper la certification des votes.

Cependant, au début de ce mois-ci, le président a enclenché la procédure officielle de transition et déclaré qu'il quitterait la Maison Blanche si le Collège électoral donnait Joe Biden vainqueur.

A lire aussi TikTok a jusqu'au 4 décembre pour vendre ses activités américaines avant d'être interdit par Donald Trump

Version originale : Lauren Frias/Business Insider

Découvrir plus d'articles sur :