Donald Trump a lancé un commandement militaire de l'espace

Donald Trump avec le général John Raymond, le 29 août 2019 à la Maison-Blanche, pour lancer le commandement de l'espace. REUTERS/Kevin Lamarque

Les Etats-Unis sont la première puissance spatiale au monde, malgré la montée rapide de la Chine, et comptent bien conserver cette suprématie. Afin de s'assurer "que la domination américaine dans l'espace ne soit jamais remise en question ou menacée", Donald Trump a lancé jeudi 29 août 2019 un commandement militaire de l'espace baptisé "Spacecom", en affirmant que "la meilleure façon d'empêcher les conflits, c'est de se préparer à la victoire". "C'est un moment historique, un jour historique, qui reconnaît que l'espace est au centre de la sécurité nationale et de la défense de l'Amérique", a déclaré le président américain lors d'une cérémonie à la Maison-Blanche à Washington. 

L'objectif du Spacecom, qui devient ainsi le 11e commandement militaire du Pentagone, est de dissuader, défendre et offrir des moyens efficaces de combat spatial et de former des gens pour les spécificités de la guerre dans l'espace, ont expliqué les autorités militaires américaines. Donald Trump craint que les ennemis des Etats-Unis s'en prennent notamment aux "satellites américains qui sont si importants pour les opérations sur les terrains de guerre et pour notre style de vie", via des tentatives d'espionnage, brouillage, cyberattaques ou encore armes anti-satellites.

A lire aussi — L'armée française va développer des lasers et mitraillettes à envoyer dans l'espace

Ce nouveau commandement militaire sera dirigé par le général de l'armée de l'air John Raymond, qui a rappelé les menaces qui pesaient sur les satellites américaine en citant l'exemple de la Chine, qui avait détruit un satellite météorologique à l'aide d'un missile en janvier 2007. 

La France lancera son propre commandement de l'espace ce 1er septembre

Le président américain a par ailleurs confirmé la création prochaine d'une "Force de l'espace" (Space Force), qui deviendra la sixième branche de l'armée américaine, aux côtés de l'armée de Terre, l'US Navy, l'US Air Force, le corps des Marines et celui des garde-côtes. Elle devrait être formée à partir de 2020, mais sa création doit d'abord être approuvée par le Congrès, sachant que son financement est estimé à huit milliards de dollars. 

L'astronaute américain Mark Kelly, ancien pilote de la Navy, ancien combattant et en mission quatre fois dans l'espace, avait déclaré qu'il s'agissait d'une "idée stupide", puisque l'Air Force possède déjà un commandement spécial de l'espace et une force de l'espace.

Les Etats-Unis ne sont pas les seuls à avoir lancé un commandement militaire de l'espace — la France aussi. A la veille du 14 juillet, le président Emmanuel Macron avait annoncé la création d'un grand commandement de l'espace au sein de l'armée de l'air d'ici le mois de septembre. Il sera finalement lancé officiellement à Toulouse ce dimanche 1er septembre 2019

Ce programme d'autodéfense et de surveillance spatiales, doté de 700 millions d'euros, permettra entre autres de développer des nano-satellites patrouilleurs et des lasers de puissance afin de défendre les satellites français et de renforcer ses capacités de surveillance dans l'espace. Ces 700 millions d'euros viennent s'ajouter aux 3,6 milliards d'euros de la loi de la programmation militaire 2019-2025.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Et si un astéroïde heurtait la Terre ? Voici ce que les scientifiques ont imaginé pour sauver l'humanité

Voici comment Warren Buffet a gagné une fortune et dépense ses milliards aujourd’hui