Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Donald Trump a ouvert un 'bureau de l'ancien président' pour publier des déclarations depuis la Floride

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Donald Trump a ouvert un 'bureau de l'ancien président' pour publier des déclarations depuis la Floride
L'ancien président américain Donald Trump. © Getty Images

L'ancien président américain Donald Trump a ouvert un "bureau de l'ancien président" pour annoncer ses projets depuis sa nouvelle base en Floride, car il reste interdit de publication par la plupart des médias sociaux. Lundi 25 janvier, plusieurs journalistes ont reçu la première missive du bureau, qui s'est engagé à poursuivre le travail de l'administration Trump.

"Aujourd'hui, le 45e président des États-Unis, Donald J. Trump, a officiellement ouvert le bureau de l'ancien président", indique la déclaration. "Le Bureau sera chargé de gérer la correspondance, les déclarations publiques, les apparitions et les activités officielles du président Trump afin de promouvoir les intérêts des États-Unis et de poursuivre le programme de l'administration Trump par le biais de la défense des intérêts, de l'organisation et de l'activisme public."

À lire aussi — Les résidents désertent Mar-a-Lago depuis que Donald Trump l'a rendu 'triste' en s'y établissant

Le logo du nouveau bureau, que vous pouvez voir dans le tweet ci-dessous, semble être une copie en noir et blanc du logo du bureau exécutif du président des États-Unis. Donald Trump a quitté Washington, DC, pour sa station Mar-a-Lago à Palm Beach, en Floride, mercredi matin, quelques heures avant l'investiture du président Joe Biden.

Avant son départ, des rapports ont détaillé la façon dont Donald Trump envisageait ses futurs projets. Il pourrait relancer sa carrière à la télévision, constituer une bibliothèque présidentielle de 2 milliards de dollars, lancer une télévision ou un réseau de médias sociaux, ou encore se présenter à nouveau à la présidence en 2024.

Depuis qu'il est devenu ex-président, Donald Trump fait profil bas. Vendredi, il a déclaré au Washington Examiner : "Nous allons faire quelque chose, mais pas tout de suite". Son silence relatif pourrait également être dû à un autre facteur : il a été privé de nombre de ses comptes sur les réseaux sociaux à la suite de l'émeute menée par ses partisans au Capitole américain le 6 janvier.

Facebook, Instagram, Snapchat et Twitter — sa plateforme préférée — l'ont suspendu définitivement après la prise d'assaut. YouTube a temporairement suspendu sa chaîne de téléchargement de contenu. L'annonce du nouveau bureau de Donald Trump est intervenue le jour même où le Sénat a reçu un article de destitution de la Chambre des représentants, qui accuse Donald Trump d'avoir provoqué la foule qui a ensuite pris d'assaut le Capitole.

La Chambre des représentants a mis Donald Trump en accusation pour la deuxième fois le 13 janvier. Son procès au Sénat doit commencer le 9 février. Dimanche, Paxton Boyd, un reporter de CBS 12 en Floride du Sud, a posté sur Twitter des images d'un avion volant à basse altitude au-dessus de West Palm Beach, traînant une banderole sur laquelle on pouvait lire "Trump, pauvre minable, retourne à Moscou".

Bien que l'on ne sache pas grand-chose sur l'emploi du temps quotidien de Donald Trump à Mar-a-Lago, The Daily Beast a rapporté qu'il avait regardé avec colère les interviews télévisées données par le Dr Anthony Fauci. Anthony Fauci, le plus grand expert américain en maladies infectieuses, a été calomnié par l'ancien président américain pendant la pandémie. Il a déclaré la semaine dernière que c'était "un sentiment quelque peu libérateur" de travailler avec la nouvelle administration Biden.

À la lecture de ces interviews, Donald Trump s'est plaint qu'Anthony Fauci était "incompétent" et a estimé qu'il aurait dû congédier l'expert quand il en avait l'occasion, ont déclaré des sources au Daily Beast.

Version originale : Bill Bostock/Business Insider

À lire aussi — Un avion déploie une banderole "Trump pire président de tous les temps" près de Mar-a-Lago

Découvrir plus d'articles sur :