Donald Trump annule le sommet avec le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un

Donald Trump lors d'une trable ronde sur l'immigration à Bethpage dans l'état de New York le 23 mai 2018. REUTERS/Kevin Lamarque

  • Le président américain Donald Trump annonce avoir annulé sa réunion prévue le 12 juin à Singapour avec le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un.
  • "Compte tenu de l'immense colère et de l'hostilité affichée dans vos déclarations les plus récentes, je pense qu'il est inopportun, à ce stade, d'avoir cette réunion", écrit Donald Trump dans une lettre au dirigeant nord-coréen.

Le président américain Donald Trump annonce avoir annulé sa réunion prévue le 12 juin à Singapour avec le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un dans une lettre publiée ce jeudi 24 mai par la Maison Blanche.

"J'avais vraiment hâte d'être là avec vous", écrit Donald Trump à Kim Jong-un. "Malheureusement, compte tenu de l'immense colère et de l'hostilité affichée dans vos déclarations les plus récentes, je pense qu'il est inopportun, à ce stade, d'avoir cette réunion prévue depuis longtemps."

Le président américain espère encore pouvoir rencontrer le leader nord-coréen dans le futur, selon la lettre.

"Si vous changez d'avis au sujet de ce sommet très important, n'hésitez pas à m'appeler ou m'écrire", affirme Trump. "Le monde, et la Corée du Nord en particulier, ont perdu une grand opportunité de paix durable, de grand prospérité et de richesse. C'est une occasion manquée et vraiment un moment triste pour l'histoire."

Quelques heures auparavant, la Corée du Nord a annoncé avoir entièrement démantelé son site d'essais nucléaires connu, situé à Punggye-ri, en présence de journalistes internationaux.

Le régime nord-coréen avait annoncé en avril son intention de démanteler ce site d'essais, dans le cadre de ses efforts pour créer un climat de détente.

Le gouvernement nord-coréen a récemment menacé d'annuler le sommet à cause de manoeuvres militaires organisées entre le Etats-Unis et la Corée du Sud, rappelle John Haltiwanger de Business Insider.

Lundi, le vice-présient américain Mike Pence a déclaré que la Corée du Nord pourrait finir "comme la Libye" si les négociations sur le nucléaire viennent à échouer, faisant référence à la mort du dirigeant libyen Mouammar Kadhafi.

En réaction, la vice-ministre des affaires étrangères nord-coréen, Choe Son-hui, a qualifié cette déclaration de "stupide".

"En tant que personne impliquée dans les affaires avec les Etats-Unis, je ne peux pas cacher ma surprise face à des commentaires aussi stupides et ignorants provenant de la bouche du vice-président américain", a déclaré Choe Son-hui dans un communiqué diffusé par le média d'état nord-coréen.

"Que la rencontre avec les Etats-Unis se fasse autour d'une table ou dans le cadre d'un face à face nucléaire ne dépend que des décisions et du comportement des Etats-Unis" a-t-elle ajouté.

Voici la lettre que Donald Trump a adressé au dirigeant nord-coréen:

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Kim Jong-un serait inquiet de voir un coup d'état militaire se produire en Corée du Nord pendant qu'il rencontre Trump à Singapour

VIDEO: Voici pourquoi les avions sont dégivrés quand il fait froid

Contenu Sponsorisé

4 méthodes simples pour mieux gérer son temps et prendre des décisions rapidement

  1. simona

    Il faut se souvenir que Khadafi avait fait le même deal en contrepartie de... et on connait la suite ... Lire l'article sur la guerre économique de l'expert géo économique @bernard_jomard il analyse bien le sujet http://bernard-jomard.com/2016/12/05/comprendre-la-guerre-economique/

Laisser un commentaire