Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Un artiste écrit 'F--- Trump' dans un champ de blé visible depuis la trajectoire de vol de Trump au Royaume-Uni

Un artiste écrit 'F--- Trump' dans un champ de blé visible depuis la trajectoire de vol de Trump au Royaume-Uni
© YouTube
  • Un artiste a taillé la phrase "F--- Trump" ("Va te faire voir, Trump"), dans un cercle de culture d'une ferme britannique.
  • On peut apparemment le voir depuis la trajectoire de vol que le président des Etats-Unis emprunte ce vendredi 13 juillet pour rencontrer la Première ministre britannique, Theresa May, dans sa propriété de campagne.
  • Une partie du message est en russe, ce qui constitue une allusion évidente à la relation entre Trump et le président russe Vladimir Poutine.
  • Le champ de culture, de 200 mètres de diamètre, aurait été réalisé en 14 heures et a été achevé dimanche 8 juillet.

Un artiste a taillé la phrase "F--- Trump" dans un cercle de culture d'une ferme au Royaume-Uni, et il serait visible depuis la trajectoire de vol que devrait prendre le président des États-Unis ce vendredi, pour rencontrer la Première ministre britannique, Theresa May, dans son domaine à la campagne.

Une partie du message a été rédigée en russe, une pique évidente à la relation entre Trump et le président russe Vladimir Poutine.

Trump doit rencontrer Poutine à Helsinki après sa visite au Royaume-Uni.

Le champ de culture, qui ferait 200 mètres de large et aurait pris 145 heures de réalisation, et a été achevé ce dimanche. Il se situe à près de 60 kilomètres au nord-ouest du centre de Londres, à Moat Farm, dans le village de Stoke Mandeville.

Le propriétaire de la ferme a dit dans le quotidien local The Bucks Herald, qu'il n'avait pas accepté cet agroglyphe dans son domaine pour des raisons politiques.

"Il y a eu une transaction financière. Je ne dirai pas combien, mais il y a eu une compensation pour les champs endommagés, qui seront irrécupérables", a dit le propriétaire.

Il a ajouté, "beaucoup de gens m'ont demandé ça, mais mes opinions sur Trump sont complètement neutres. Pour moi, ce n'était qu'une transaction entre l'artiste et moi-même".

L'agence de marketing britannique The Tenth Man aurait revendiqué la paternité de ce cercle de culture anti-Trump jeudi 12 juillet.

Avant son départ, Trump a affirmé qu'il était apprécié au Royaume-Uni.

"Je pense que les gens m'aiment bien au Royaume-Uni. Je pense qu'ils sont du même avis que moi sur l'immigration", a déclaré Trump à des journalistes à Bruxelles, où il assistait au sommet de l'OTAN.

Le président et ses partisans partagent de nombreux sentiments qui entourent le mouvement à l'origine Brexit.

Mais la visite de Trump au Royaume-Uni a suscité la controverse et occasionné des protestations planifiées, avec notamment, de vives manifestations à Londres. L'une des manifestations qui a le plus attiré l'attention, prévue ce vendredi, implique un ballon géant représentant Trump en bébé.

En prévision de ces démonstrations planifiées, l'ambassade américaine de Londres a conseillé aux Américains de faire "profil bas" durant la visite présidentielle.

Version originale: John Haltiwanger/Business Insider

Business Insider
Découvrir plus d'articles sur :