Donald Trump encore accusé de tricher au golf pour gagner un championnat

Lorsqu'il s'agit de golf, Trump semble être prêt à tout, selon le livre "Commander in Cheat". Ian MacNicol/Getty Images

Le président Donald Trump aurait un jour pris la balle de golf d'un concurrent afin de tricher et gagner un championnat de club en 2018, selon l'auteur d'un nouveau livre qui aurait parlé avec des membres du club. Selon le rédacteur sportif Rick Reilly, dont le nouveau livre "Commander in Cheat" explore la relation que Donald Trump entretient avec le golf et comment celui-ci influence son mandat, la volonté de gagner, bien caractéristique de Donald Trump, va bien plus loin que ce que l'on pourrait imaginer.

Lors d'une discussion avec Sean Illing de chez Vox, Rick Reilly a dit qu'il pensait avoir dévoilé dans son livre l'histoire de tricherie la "plus scandaleuse". Donald Trump n'a pas pu participer au championnat de club sur son parcours de golf le "Trump International Course" en Floride car il rencontrait le président nord-coréen Kim Jong Un à Singapour. Un mois plus tard, Donald Trump y est retourné et y a rencontré Ted Virtue, un investisseur également membre du club qui avait gagné le championnat lorsque Donald Trump était à Singapour. Ted Virtue jouait avec son fils lorsque Donald Trump les a rejoint en voiturette au 12ème trou. Donald Trump aurait alors plaisanté en disant que Ted Virtue avait gagné uniquement car il était à l'étranger et l'aurait mis au défi de jouer les six dernier trous du match, selon l'histoire que Rick Reilly a rapporté à Vox. Puis les choses seraient devenues très bizarres.

Rick Reilly, qui a fait vérifier cette histoire auprès des membres du club, a donné la version suivante à Sean Illing :

Ted essaie d’en rire, mais Trump est on ne peut plus sérieux. Ce dernier déclare : "Nous allons jouer les six derniers trous du championnat". Puis Ted réplique "Oh et bien, je suis en train de jouer avec mon fils, mais merci quand même". Trump renchérit : "Votre fils peut jouer aussi". Vous feriez quoi dans ce cas là ? C’est le président. C’est son parcours. Ils finissent par jouer.
Apparemment, ils arrivent à un trou à côté d'une grande mare. Ted et son fils envoient la balle sur le green, mais celle de Trump atterrit dans l'eau.
Mais au moment où ils arrivent près du trou, le caddie de Trump a interchangé la balle de Trump et celle du fils de Ted Virtue.
Le fils s'insurge : "C’est ma balle!" mais le caddie de Trump répond "Non c'est la balle du président; votre balle est allée dans l’eau." Ted Virtue et son fils se regardent abasourdis, pas vraiment sûrs de ce qui est en train de se passer.

Le fils a d'abord été décrit comme étant un enfant de "10 ou 11 ans". Vox a plus tard corrigé cette histoire et affirmé que les fils de Ted Virtue ont "au moins 20 ans".

Selon Golf.com, Donald Trump a dit au fils de Ted Virtue qu'ils pourraient être co-champions, mais la plaque du casier de Donald Trump n'indique nullement que celui-ci partage le titre. Cette histoire n'est que la toute dernière d'une série au sujet du jeu de Donald Trump durant son mandat présidentiel. En discutant avec un journal norvégien, la golfeuse professionnelle Suzann Pettersen a déclaré qu’elle avait vu Donald Trump tricher de près. "Il triche à mort. Je ne comprends pas trop comment il peut être dans les affaires. On dit que si vous trichez au golf, vous trichez en affaires" a déclaré Suzann Pettersen.

Elle continue : "Il dit sans cesse qu'il est le meilleur lanceur au monde. Mais toutes les fois où j'ai joué contre lui, il n’a jamais scoré en dessous de 80. Mais ce qui est étrange c'est qu’à chaque fois que je discute avec lui, il dit qu'il vient juste de scorer 69, ou bien qu'il vient de battre un nouveau record ou de gagner un championnat quelque part". Avec l'histoire de Rick Reilly en toile de fond, les scores de Donald Trump ne semblent plus si étranges.

Version originale : Tyler Lauletta / Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Ivanka Trump confirme que son père lui a proposé de diriger la Banque mondiale mais qu'elle a refusé

VIDEO: Voici des petites maisons à construire soi-même en 3 jours pour maximum 60.000 €