Donald Trump affirme que le sommet avec la Corée du Nord a échoué jeudi parce que Kim Jong-un a exigé l'annulation totale des sanctions en échange de la fermeture d'un trop petit nombre de sites nucléaires. Lors d'une conférence de presse à Hanoi, au Vietnam, Donald Trump a déclaré que le leader nord-coréen "voulait que les sanctions soient levées dans leur intégralité, ce que nous ne pouvions faire (...) Ils étaient prêts à démanteler une grande partie des sites que nous voulions, mais nous ne pouvions pas abandonner toutes les sanctions à ce prix-là."

Donald Trump explique pourquoi le sommet avec Kim Jong-un a échoué

Le président américain Donald Trump (à droite) et le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un lors du deuxième sommet américano-coréen à l'hôtel Sofitel Legend Metropole à Hanoi, le 28 février 2019. SAUL LOEB/AFP/Getty Images

Kim Jong-un a proposé des centrales nucléaires en échange, mais ce n'était pas suffisant pour Trump. "Ils étaient prêts à nous accorder des sites, mais pas ceux que nous voulions". Selon le président des États-Unis, ils auraient échangé à propos de la destruction de la principale installation nucléaire de la Corée du Nord, Yongbyon, pendant les négociations, et le leader nord-coréen était prêt à la fermer.

Donald Trump prend la parole lors d'une conférence de presse à Hanoi le 28 février 2019.
MANAN VATSYAYAYANA/AFP/Getty Images

Trump a également déclaré que Kim Jong-un avait promis que la Corée du Nord continuerait à retarder les essais de missiles nucléaires au cours des discussions. "Il a affirmé que les essais des fusées et des missiles ne commenceront pas. Tout ce que je peux vous dire, c'est ce qu'il a dit."

Kim Jong Un (à gauche) et Donald Trump (à droite) à Hanoi. MANDEL NGAN/AFP/Getty Images

Lorsqu'il est devenu évident que les négociations s'achevaient sur une impasse, Trump a dit : "Parfois, il faut savoir s'en aller, et c'était une de ces fois." Il a également déclaré que pendant les discussions, tous deux "avaient plusieurs options et cette fois, nous avons décidé de n'en choisir aucune".

Selon l'agenda initial de la Maison-Blanche, on s'attendait à ce que les deux dirigeants organisent une "cérémonie conjointe de signature d'un accord", mais celle-ci a été annulée. Après la conférence de presse, Trump s'est rendu directement à l'aéroport et s'est envolé à bord du Air Force One.

"Nous n'avons rien lâché, et honnêtement, nous pensons que nous finirons par devenir de très bons amis", a dit Donald Trump.

Version originale : Bill Bostock / Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Guerre commerciale, shutdown, consommation des ménages... comment le meilleur prévisionniste du monde parvient à deviner ce qui va se passer