Publicité

Donald Trump ne fait plus partie des 400 Américains les plus riches

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Donald Trump ne fait plus partie des 400 Américains les plus riches
© James Devaney/GC Images
Publicité

Pour la première fois en 25 ans, l'ancien président des États-Unis, Donald Trump n'a pas figuré sur la liste Forbes des 400 Américains les plus riches. La fortune du milliardaire est estimée à 2,5 milliards de dollars (2,2 milliards d’euros). Il manquait à l’homme d'affaires à peine 400 millions de dollars (346 millions d’euros) pour rentrer dans le classement du magazine.

L’ancien dirigeant a perdu environ 600 millions de dollars (519 millions d’euros) depuis le début de la pandémie. Le Covid-19 a fait des ravages sur le marché de l'immobilier commercial. Depuis qu'il est devenu président en 2016, la richesse de Donald Trump n'a cessé de diminuer. De 1997 à 2016, il était classé dans la moitié supérieure des 400 Américains les plus riches de Forbes, mais cinq ans plus tard, il a complètement glissé hors de la liste.

À lire aussi — Les milliardaires sont plus riches mais aussi plus radins que jamais

La publication du magazine a noté que la fortune requise pour faire partie de la liste des 400 premiers est passée de 2,1 milliards de dollars à 2,9 milliards de dollars (de 1,8 à 2,5 milliards d’euros). L’ancien chef d’État est l'une des 51 personnes à avoir été rayées du classement de 2021. Cependant 31 d’entre elles se sont enrichies cette année par rapport à l'année précédente.

Au cours de l'année écoulée, les actions technologiques et les crypto-actifs ont bondi avec le boom du travail à domicile, tandis que les entreprises plus traditionnelles comme le commerce de détail et l'immobilier ont pris un mauvais coup. Le classement a connu un taux de rotation de 14%, car des milliardaires comme Donald Trump en sont sortis. Cette année 44 nouveaux noms ont rejoint les rangs des Américains les plus riches. On note la présence du PDG de Coinbase Brian Armstrong, le crypto-milliardaire de 29 ans Sam Bankman-Fried et la philanthrope Melinda French Gates.

Plus tôt cette année, Forbes a rapporté que l'ancien président avait perdu 298 places sur sa liste des milliardaires qui a été publiée en avril. Donald Trump a dégringolé de la 1 001ème à la 1 299ème place. Les actifs immobiliers de ce dernier - qui représentent environ 75% de ses revenus - ont été durement touchés par la pandémie, a rapporté Bloomberg en mars. Les hôtels et centres de villégiature de l'ancien maître de la Maison Blanche ainsi que son club de golf, ont également connu une baisse d'intérêt en raison des restrictions de voyage.

Donald Trump a fait don de son salaire de président

Deux séries de mises en accusation, ainsi que les déclarations de Donald Trump lors du siège du Capitole, ont également terni l'image de marque de l’homme d’affaires. Après l'attaque du Capitole en janvier, l’organisation de sport PGA of America a décidé de ne pas organiser son tournoi annuel dans le club de golf de l’ancien chef d’État. De nombreuses autres entreprises ont également rompu leurs liens avec Donald Trump depuis sa deuxième mise en accusation.

À lire aussi — Pourquoi Donald Trump déteste les cryptomonnaies, une 'future catastrophe'

Donald Trump a fait don de son salaire de 400 000 dollars (346 000 euros) en tant que président des États-Unis. Toutefois il a gagné environ 1,6 milliard de dollars (1,4 milliards d’euros) de 2016 à 2020, selon les données de Bloomberg. Au cours de sa présidence, il a choisi de conserver ses 3,5 milliards de dollars (3 milliards d’euros) d'actifs, au lieu de s'en séparer, afin d'écarter toute suspicion de conflit d'intérêts. Forbes a noté que si le président avait vendu ses actifs, sa fortune pourrait monter jusqu'à 7 milliards de dollars (6 milliards d’euros).

En janvier, un expert en relations publiques, Eric Schiffer, a déclaré à Insider que les entreprises de Donald Trump pourraient ne jamais se remettre de sa présidence. "Donald Trump quittera la présidence avec un ensemble de cibles entourant le cœur de sa marque, ce qui constituera un danger pour sa survie économique et celle de ses enfants, et conduira probablement à une douleur atroce du type de celle qu'il n'a jamais vraiment affrontée", a affirmé Eric Schiffer.

L’ancien président des États-Unis n’est pas le seul milliardaire à ne plus figurer sur la liste de Forbes. Oprah Winfrey a également quitté le classement pour la première fois depuis 1995, aux côtés de plusieurs entrepreneurs, dont Doris Fisher, cofondatrice de Gap, et Trevor Milton, fondateur de Nikola.

Version originale : Grace Kay / Insider

À lire aussi — Le nombre de milliardaires dans le monde a augmenté de 13,4% en 2020, malgré la pandémie

Découvrir plus d'articles sur :