Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Donald Trump pense savoir ce que Boeing devrait faire après les crashs de ses 737 Max

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Donald Trump pense savoir ce que Boeing devrait faire après les crashs de ses 737 Max
© Reuters

Suite aux deux crashs qui ont eu lieu à moins de cinq mois d'écart, Donald Trump a conseillé à Boeing de réparer ses avions à réaction 737 Max, d'ajouter de nouvelles fonctionnalités et de les rebaptiser. "Qu'est-ce que j'y connais en marketing, peut-être rien (pourtant, je suis bien devenu président !), mais si j'étais Boeing, je réparerais le Boeing 737 Max, j'y ajouterais d'autres fonctions, et je travaillerais sur la stratégie de la marque avec un nouveau nom," a tweeté Trump.

"Aucun produit n'a souffert comme celui-ci. Mais encore une fois, qu'est-ce que j'en sais ?" a écrit Donald Trump qui, pendant sa campagne présidentielle, se présentait comme un homme d'affaires et négociateur avisé. Boeing travaille déjà sur la réparation des avions, en réalisant une mise à jour du logiciel qui devrait résoudre les problèmes liés au système logiciel automatisé de l'avion, appelé Système d'augmentation des caractéristiques de manoeuvre (MCAS).


À lire aussi : Les pilotes de l'avion Lion Air qui s'est écrasé avaient appuyé sur le bon bouton mais sans aller au bout de la procédure

Des rapports préliminaires concernant les deux accidents mortels qui ont provoqué la mort d'un peu moins de 350 personnes (un accident de la compagnie Lion Air en octobre 2018 et un accident d'Ethiopian Airlines en mars 2019), ont révélé que dans les deux cas le système MCAS ne fonctionnait pas correctement, et le PDG Boeing a présenté ses excuses pour ces deux accidents.

Les avions 737 Max continueront d'être cloués au sol dans le monde entier jusqu'à ce que l'agence américaine chargée des réglementations et des contrôles concernant l'aviation civile, la Federal Aviation Administration (FAA) et ses homologues d'autres pays approuvent le correctif. Selon le New York Times, Boeing ajoutera également des dispositifs de sécurité qui étaient auparavant en option sur les avions en série.

À lire aussi : Boeing est contraint de réduire la production de son 737 Max

Boeing n'a pas élaboré de plan pour rebaptiser l'avion, comme a pu le suggérer Donald Trump. La réputation et l'action du géant de l'aviation ont pris un coup après les deux catastrophes, et les compagnies aériennes continuent d'annuler des vols en attendant une mise à jour du nouveau logiciel 737 Max. Son PDG s'est engagé à "regagner" la confiance de la clientèle aérienne.

Version originale : Sinéad Baker/Business Insider

Découvrir plus d'articles sur :