Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Donald Trump a décidé que l'Union européenne sera finalement exemptée des droits de douane sur l'acier et l'aluminium

Donald Trump a décidé que l'Union européenne sera finalement exemptée des droits de douane sur l'acier et l'aluminium
© REUTERS/Leah Millis

L'Union européenne (UE) sera exemptée des droits de douane sur l'acier et l'aluminium importé, a déclaré Robert Lighthizer, le délégué au Commerce des Etats-Unis, jeudi à une commission sénatoriale.

"L'idée du président [Donald Trump] est que, sur la base de certains critères, certains pays doivent être exonérés (...) Il a décidé de suspendre l'imposition des droits de douane en ce qui concerne ces pays" avec lesquels nous sommes en négociation, a-t-il ajouté.

La commissaire européenne au Commerce, Cecilia Malmström, avait déclaré plus tôt dans la journée avoir bon espoir que les Etats-Unis exempteront l'Union européenne des droits de douane. Elle avait rencontré des responsables américains, dont le secrétaire au Commerce, Wilbur Ross, pour plaider en ce sens.

Le président Donald Trump a signé le 8 mars dernier les déclarations imposant des droits de douane sur les importations américaines d'aluminium et d'acier — à hauteur respectivement de 10% et 25%, précisant alors qu'ils ne s'appliqueraient pas pour l'heure au Canada et au Mexique et que les Etats-Unis restaient ouverts à des exemptions pays par pays.

L'exemption concerne aussi l'Argentine, l'Australie, le Brésil et la Corée du Sud, qui rejoindront ainsi le Canada et le Mexique.

Le président américain a en revanche engagé des mesures commerciales contre la Chine, déclarant que le déficit des Etats-Unis vis-à-vis du pays à 504 milliards de dollars (410 milliards d'euros) était "hors de contrôle" et évoquant "une situation de vol de propriété intellectuelle incroyable".

Elles prévoient de d'imposer des restrictions aux investissements chinois dans les technologies, a notamment précisé Robert Lighthizer.

Découvrir plus d'articles sur :