Publicité

Donald Trump vient de s'exprimer pour la première fois devant l'ONU — voici ce qu'il a déclaré

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Donald Trump vient de s'exprimer pour la première fois devant l'ONU — voici ce qu'il a déclaré
© REUTERS/Shannon Stapleton
Publicité

Ce mardi 19 septembre, Donald Trump s'est exprimé pour la première fois devant les Nations Unies, à l'occasion de la 72e Assemblée Générale de l'ONU, à New York.

Ce discours était particulièrement attendu pour connaître la position des Etats-Unis sur le dossier nord-coréen.

Le président américain n'a pas fait semblant, menaçant clairement la Corée du Nord de représailles et de la "détruire".

Il a en outre invité ses pairs à contribuer à l'isolement de Pyongyang et à l'amener à renoncer à son comportement "hostile".

Mais il ne s'est pas contenté d'évoquer le conflit actuel avec la Corée du Nord.

Il a fustigé les régimes de nombreux pays.

Voici ces déclarations les plus menaçantes:

  • A moins que la Corée du nord baisse d’un ton, "nous n’aurons pas d’autre choix que de détruire totalement la Corée du Nord";
  • A propos de Kim Jong-Un : "L’homme fusée (Rocket man) est en mission suicide pour lui-même et son régime";
  • A propos de la Chine et la Corée du nord: "C’est révoltant que certains pays vont non seulement commercer avec un tel régime mais qu’en plus ils arment, alimentent et soutiennent financièrement un pays qui met le monde en péril avec un conflit nucléaire";
  • L’Iran est un "état voyou, économiquement épuisé" qui exporte la violence;
  • La situation au Venezuela est "complètement inacceptable".

Ce discours a estomaqué de nombreux observateurs. Ses propos ont été accueillis par des murmures. L'ambassadeur nord-coréen a quitté son siège au sein de l'Assemblée des Nations-Unies juste avant l'arrivée à la tribune de Donald Trump.

REUTERS/Eduardo Munoz
Découvrir plus d'articles sur :