Dorian : Donald Trump prétend qu'il n'a jamais entendu parler d'un ouragan de catégorie 5, alors que quatre tempêtes de cette intensité ont menacé les Etats-Unis sous sa présidence

Le président américain Donald Trump à l'Agence fédérale de gestion des urgences. Associated Press

Le président américain Donald Trump a déclaré dimanche 1er septembre qu'il n'était pas sûr d'avoir un jour "entendu parler d'un ouragan de catégorie 5", alors que quatre tempêtes de cette catégorie ont menacé le continent américain ou les territoires américains sous sa présidence. Donald Trump a assisté à un briefing au siège de l'agence chargée d'organiser les secours (Federal Emergency Management Administration) à Washington, au sujet de l'ouragan Dorian, une tempête de catégorie 5 qui a dévasté les Bahamas et qui s'approche lentement du littoral sud-est des Etats-Unis, avec des vents soufflant jusqu'à 298 km/h dimanche soir.

Au cours de ce briefing, Donald Trump a décrit l'ouragan Dorian comme étant "très, très puissant" et a déclaré qu'il serait "l'un des plus gros ouragans que nous ayons jamais vus", rapporte USA Today. "Nous ne savons même pas ce qui nous attend", a-t-il déclaré. "Tout ce qu'on sait, c'est que c'est peut-être le plus gros. Je ne suis pas sûr d'avoir déjà entendu parler d'un ouragan de catégorie 5. Je savais que cela existait. Et j'ai vu certaines tempêtes de catégories 4 — et on n'en voit pas tant que cela. Mais un ouragan de catégorie 5, c'est quelque chose (...). C'est l'ultime, et c'est ce qui se prépare, malheureusement."

Le journaliste de CNN Daniel Dale a examiné les commentaires de Donald Trump et a constaté qu'il avait fait des déclarations similaires sur de précédentes tempêtes au cours de sa présidence.

 

"Je ne savais même pas qu'une catégorie 5 existait", a-t-il dit le 14 septembre 2017, quelques jours seulement après l'ouragan Irma, une tempête de catégorie 5 qui a frappé certaines parties des îles des Caraïbes avant de s'affaiblir en ouragan de catégorie 4 quand il a touché la région des Keys en Floride.

Plus tard en septembre, l'ouragan Maria a dévasté certaines parties de la République dominicaine, les îles Vierges américaines et Porto Rico. La tempête de catégorie 5 s'est affaiblie en catégorie 4 lorsqu'elle a frappé Porto Rico. Les responsables ont finalement établi un lien entre la tempête et près de 3 000 morts, et le territoire américain se remet encore aujourd'hui des effets de la catastrophe naturelle.

"Nous n'en avons donc jamais vu", avait déclaré Donald Trump le 26 septembre 2017 au sujet de l'impact de Maria. "En fait, c'est un ouragan de catégorie 5. Les gens n'ont jamais rien vu de tel."

En octobre 2017, Donald Trump a réitéré les affirmations selon lesquelles les tempêtes de catégorie 5 étaient inconcevables, affirmant que "personne n'a jamais entendu parler d'une tempête de catégorie 5 qui a frappé la Terre".

Et en mai 2019, quelques mois après que l'ouragan de catégorie 5 Michael a ravagé le Florida Panhandle, Donald Trump a déclaré lors d'un rassemblement de campagne à Panama City Beach, en Floride, qu'il n'avait "jamais entendu parler des catégories 5 auparavant".

"Un ouragan catégorie 5, c'est un gros truc", avait-il déclaré. 

Dorian est la 4e tempête de catégorie 5 à menacer les Etats-Unis sous Donald Trump

REUTERS/Jonathan Bachman

Quatre tempêtes de catégorie 5 ont en réalité menacé les Etats-Unis depuis le début de la présidence de Donald Trump : Irma en 2017, Maria en 2017, Michael en 2018 et Dorian, qui se dirige lentement vers la côte de la Floride, mais qui pourrait ne pas toucher l'État, selon les prévisions d'AccuWeather à 22h, heure locale, ce dimanche.

AccuWeather prévoit que Dorian peut encore causer des dommages dans l'est de la Floride même si la partie centrale de la tempête ne parvient pas à atteindre la côte. On peut s'attendre à des changements quant à l'intensité de Dorian jusqu'à lundi, selon la position et les conditions à l'intérieur de l'œil du cyclone. 

Un tableau qui montre les ouragans les plus intenses qui ont touché les États-Unis. Accuweather

Les États-Unis ont connu plusieurs ouragans destructeurs au cours des dernières années, le plus récent étant l'ouragan Michael, qui a touché la Floride le 10 octobre dernier avec des vents soufflant à plus de 257 km/h. 

Dorian a percuté l'île de Great Abaco aux Bahamas ce dimanche 1er septembre avec des rafales de vent allant jusqu'à 355 km/h. Le National Hurricane Center a qualifié cet ouragan de "catastrophique", alors qu'il frappait Great Abaco et l'île voisine de Grand Bahama. Le centre a également émis un avertissement d'onde de tempête pour certaines parties de la côte est de la Floride, notamment à Lantana à la frontière des comtés de Volusia et Brevard dès 14h (heure de Paris).

Version originale : Rosie Perper/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Donald Trump a suggéré d'envoyer des bombes nucléaires pour arrêter les ouragans

VIDEO: Voici les effets du charbon actif sur notre corps