Dropbox lance son processus d'introduction en bourse

Le DG de Dropbox Drew Houston. Reuters/Beck Diefenbach

  • Dropbox aurait déposé son dossier d'introduction en bourse de manière confidentielle auprès de l'Autorité américaine des marchés financiers (SEC), rapporte Bloomberg.
  • La société prévoit d'émettre ses actions dans la première moitié de l'année.
  • La dernière valorisation connue de l'entreprise était de 10 milliards de dollars en 2014 lors d'une levée de fonds.

Dropbox, la société de stockage dans le cloud valorisée à 10 milliards de dollars selon les chiffres les plus récents, aurait déposé, de manière confidentielle, son dossier d'introduction en bourse (IPO) pour le premier semestre de 2018. L'information a été révélée par Bloomberg jeudi 11 janvier, qui cite des sources proches du dossier.

Il s'agirait de la première grande IPO tech de l'année, après l'introduction décevante de Snap en 2017.

Uber, la société non-cotée ayant la valorisation la plus élevée, ne devrait pas être introduite en bourse avant 2019.

L'IPO de Dropbox, qui est basée à San Francisco, est attendue depuis qu'on a appris l'année dernière que la société avait mandaté la banque d'investissement Goldman Sachs. Bloomberg rapporte que JPMorgan Chase a également été choisi comme émetteur principal pour cette IPO très attendue.

Dropbox affirme que plus de 500 millions de personnes utilisent ses services en ligne, qui permettent aux particuliers et aux entreprises d'enregistrer leurs documents dans le cloud et d'y accéder depuis n'importe quel appareil.

La société annonce sur son site que Dropbox for Business, son service premium considéré comme son activité la plus importante, compte 200.000 clients.

Dropbox a refusé de commenter.

"La trésorerie c'est de l'oxygène"

Les résultats financiers de Dropbox ne sont pas connus du public, mais la société a annoncé en janvier 2017 qu'elle prévoyait d'atteindre un chiffre d'affaire annuel de 1 milliard de dollars.

Son DG et fondateur Drew Houston expliquait en juin 2016 que Dropbox avait "une trésorerie positive", un gage de santé financière que Wall Street regarde de près. Mais cela ne signifie pas que les activités de Dropbox génèrent des bénéfices nets.

"La trésorerie c'est de l'oxygen" déclarait Houston dans une interview à l'époque. "Même si ce n'est que d'un dollar, avoir une trésorerie positive est une étape très importante car cela vous permet de contrôler votre destin."

La dernière valeur connue de l'entreprise était de 10 milliards de dollars, lors d'une levée auprès de fonds de capital-risque en 2014.

Si l’entreprise maintient cette valorisation pour son introduction en bourse, elle opterait pour un multiple de 10 fois son chiffre d'affaires. Box, le plus proche concurrent de Dropbox dans le secteur des services aux entreprises, avait appliqué un multiple de 8 lors de son IPO en 2015.

Dropbox a assemblé son équipe dirigeante en prévision de son entrée en bourse, en recrutant des personnes expérimentées comme l'ancien dirigeant de Google Dennis Woodside qui est devenu son directeur des opérations et l'ancien de Twitter Todd Jackson qui est devenu son chef de produit.

Version originale: Alexei Oreskovic/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Uber fixe son IPO à 2019 et fait entrer Softbank à son capital

VIDEO: Voici les grandes annonces d'Apple lors de l'édition 2017 de la WWDC