Cyberattaques, guerre nucléaire, krach boursier: 9 points chauds qui menacent l'économie mondiale

Reuters

Cette année est marquée par le changement et le bouleversement au niveau mondial. Les Etats-Unis ont un président comme aucun autre dans son histoire, la Grande-Bretagne entreprend l'un des plus grands changements dans sa vie politique avec le Brexit, et une guerre nucléaire en Corée du Nord ne peut pas être complètement exclue.

Cependant, l'économie mondiale continue de tourner et 10 ans après la crise financière, elle continue de croître.

Comme l'indique un rapport de l'Economist Intelligence Unit (EIU) intitulé "Les 10 principaux risques pour l'économie mondiale": "Il n'y a sans doute jamais eu une plus grande déconnexion entre la vigueur apparente de l'économie mondiale et l'ampleur des risques géopolitiques, financiers et opérationnels auxquels les organisations sont confrontées."

Dans le rapport, l'EIU identifie les points chauds potentiels potentiels qui pourraient avoir un impact significatif sur l'économie mondiale. Cela ne signifie pas que tout ou partie de ces risques se manifesteront en 2018, simplement qu'ils le pourraient. Elle analyse ensuite leurs impacts possibles.

Voici les risques.

9. Chute des prix du pétrole

REUTERS / Todd Korol

Probabilité: Modérée

Impact: Modéré

Les prix du pétrole se sont redressés  l'année dernière, mais demeurent bien en deçà des niveaux d'avant 2014. Des tensions subsistent au sein de l'OPEP, le cartel des producteurs de pétrole, et toute escalade pourrait faire plonger les prix, avec un impact économique mondial généralisé. L'Arabie saoudite, par exemple, pourrait décider d'augmenter la production, créant une surabondance d'approvisionnement.

"Après avoir récemment commencé à se remettre du ralentissement de 2014-2016, les prix du pétrole seraient durement touchés par une augmentation soudaine et importante de la production de pétrole brut, et certains pays seraient confrontés à de graves chocs de balance des paiements", indique l'EIU.

"Les pays en développement, y compris le Nigeria et l'Angola, seraient confrontés à une grave détresse de la dette, et peut-être aussi à l'instabilité politique et sociale".

=6. Les tensions croissantes entre l'Iran et l'Arabie Saoudite paralysent les marchés mondiaux de l'énergie

Les partisans de l'ancien président du Yémen, Ali Abdallah Saleh, brandissent leurs armes lors d'un rassemblement contre les frappes aériennes de la coalition dirigée par l'Arabie saoudite, à Sanaa le 3 avril 2015. REUTERS / Mohamed al-Sayaghi

Probabilité: Faible

Impact: Très élevé

L'Arabie saoudite et l'Iran entretiennent une relation tendue depuis des décennies, mais celle-ci s'est intensifiée récemment et peut maintenant présenter un défi économique mondial.

Comme le note l'EIU:

"Dans le pire des cas, ces batailles pourraient mener à un conflit plus large dans la région du Golfe, opposant directement l'Arabie Saoudite et l'Iran, fermant le détroit d'Ormuz et paralysant les marchés mondiaux de l'énergie."

"Dans une période où nous prévoyons déjà une baisse des stocks mondiaux de pétrole, toute perturbation de l'approvisionnement du Golfe se traduirait rapidement par une flambée des prix et par conséquent toucherait gravement les perspectives de croissance économique mondiale.

=6. Une guerre sur la péninsule coréenne

Reuters

Probabilité: Faible

Impact: Très élevé

Alors que la guerre des mots entre Donald Trump et Kim Jong-un s'est quelque peu calmée, les tensions entre les États-Unis et la Corée du Nord sont encore élevées.

"Un basculement de l'agression à l'endiguement est probable à moyen terme, mais avant cela, le risque d'une attaque américaine visant à nuire aux capacités militaires de la Corée du Nord augmente", selon l'EIU.

=6. Un ralentissement économique en Chine

Une femme fait ses courses dans un supermarché à Pékin, en Chine, le 15 octobre 2015.
REUTERS / Kim Kyung-Hoon

Probabilité: Faible

Impact: Très élevé

Au-delà de ses ambitions politiques croissantes, la Chine est déjà une superpuissance économique, en tant que deuxième économie mondiale (voire la première selon certaines mesures). Cependant, des craintes que la croissance économique stagne après la modernisation du pays persistent.

"Si le gouvernement chinois est incapable d'empêcher une spirale économique désordonnée vers le bas, cela conduirait à des prix mondiaux des matières premières beaucoup plus bas, en particulier dans les métaux", selon l'EIU.

"Cela, à son tour, aurait un effet néfaste sur les économies d'Amérique latine, du Moyen-Orient et d'Afrique subsaharienne qui avaient bénéficié du boom des prix des produits de base entraîné par les Chinois."

=3. Une cyberattaque mondiale

REUTERS / Dado Ruvic

Probabilité: Modérée

Impact: Elevé

Alors que les discussions sur l'ingérence russe dans les élections américaines de 2016 se poursuivent, les cyber-attaques mondiales restent une menace majeure.

Le Royaume-Uni en a eu un avant-goût l'année dernière lorsque l'attaque du ransomware WannaCry a paralysé le système des hôpitaux publics NHS le temps d'un week-end.

"Une attaque majeure et généralisée ébranlerait la confiance des consommateurs dans la sécurité d'Internet et mettrait en péril des milliards de dollars de transactions quotidiennes", affirme l'EIU.

"Si les activités du gouvernement étaient sévèrement limitées par une attaque, ou si l'infrastructure physique était endommagée, l'impact sur la croissance économique serait encore plus grave".

=3. Une croissance mondiale qui dépasse 4%

Flickr/Ricardo

Probabilité: modérée

Impact: élevé

Une accélération de la croissance mondiale est un risque dans la mesure où quelque chose d'improbable pourrait se produire, mais ce ne serait pas nécessairement négatif.

"Une accélération généralisée de la croissance apporterait non seulement un soulagement bienvenu aux pays à croissance lente ailleurs mais pourrait aussi contribuer à tout rééquilibrage économique à plus long terme en Chine, rendant l'ensemble du processus moins pénible.

"Une amélioration de la demande mondiale fournirait un soutien supplémentaire aux prix des produits de base, ajoutant à un cercle économique vertueux pour les exportateurs de produits de base en Amérique latine, au Moyen-Orient et en Afrique subsaharienne."

=3. Les hostilités éclatent en mer de Chine méridionale

Un soldat philippin patrouille sur la côte de l'île de Pagasa (île de Thitu) dans le groupe d'îles Spratly dans la mer de Chine méridionale, à l'ouest de Palawan, aux Philippines, le 11 mai 2015.
REUTERS / Ritchie B. Tongo

Probabilité: modérée

Impact: élevé

Un article de 2016 décrivait cette mer comme "la gorge du Pacifique occidental et de l'Océan indien — la masse de tissu économique où les routes maritimes mondiales convergent".

C'est l'une des voies navigables les plus importantes de la planète et un élément clé des ambitions chinoises de devenir une puissance hégémonique mondiale, mais les principaux acteurs de la région comme le Japon, l'Australie et l'Inde contestent la souveraineté de la Chine sur la mer.

"Notre point de vue central est que l'éclatement d'un conflit militaire issu du conflit territorial est improbable, mais la possibilité que des conflits à petite échelle puissent dégénérer en un incident plus grave ne peut être exclue", affirme l'EIU.

"Si des affrontements militaires devaient avoir lieu, les conséquences économiques seraient importantes. La croissance économique en souffrirait et les réseaux d'approvisionnement régionaux et les principales voies maritimes pourraient être perturbés."

= 1. Politiques commerciales protectionnistes des États-Unis

Le président Donald Trump à la Maison-Blanche, le mardi 20 février 2018, à Washington. Associated Press/Evan Vucci

Probabilité: modérée

Impact: Très élevé

Jusqu'ici, les menaces du président Trump de toujours mettre "l'Amérique d'abord" n'ont pas conduit aux mesures protectionnistes que beaucoup attendaient. Cependant, si Trump devait déclencher une guerre commerciale, en particulier avec la Chine, les conséquences pourraient être désastreuses.

"Toute montée en puissance du protectionnisme aurait certainement des répercussions au-delà de l'Amérique du Nord et de la Chine", affirme l'EIU.

"Les prix et la disponibilité des produits américains et chinois dans les chaînes d'approvisionnement des entreprises d'autres pays seraient fortement affectés, ce qui entraînerait une réduction considérable de la croissance mondiale alors que les investissements et les dépenses des consommateurs reculeraient".

=1. Une chute 'prolongée' des marchés mondiaux

REUTERS/Kim Kyung-Hoon

Probabilité: modérée

Impact: très élevé

Après une longue période de hausse des cours de bourse, une brève baisse des marchés s'est produite en février. Bien que les marchés semblent avoir évolué depuis, une vente à plus long terme demeure une possibilité sérieuse.

"Il y a un risque que les cours des actions chutent aux Etats-Unis, ce qui conduirait à une contagion dans le monde entier", note le rapport de l'EIU.

"Une période prolongée de déclin poserait des risques majeurs pour nos perspectives économiques mondiales, les ménages verraient une baisse de la valeur des actifs financiers, déclenchant une baisse des dépenses de consommation".
Version originale: Will Martin/Business Insider UK

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Oubliez Black Mirror — voici les scénarios de futurs chocs technologiques vraiment inquiétants

Cette vidéo haletante d'un lézard qui se bat contre une horde de serpents est devenue virale