Le Premier ministre annonce un plan d'investissement de 57Mds€ — voici à quoi il va servir

Le plan d’investissement permettra de rénover les maisons en profondeur. Flickr.com/Pascal Willuhn

Le Premier ministre Edouard Philippe a présenté lundi un plan d'investissement de 57 milliards d'euros durant tout le quinquennat pour lutter contre le chômage de masse, accélérer la transition énergétique et stimuler l'innovation "afin d'accélérer l’adaptation de la France aux enjeux du XXIe siècle".

Il a été conçu par l'économiste Jean Pisani-Ferry, qui a coordonné le programme présidentiel du candidat Emmanuel Macron. "L'idée du plan est de rétablir une culture de l'innovation et du long terme dans la sphère publique", a-t-il déclaré lors de cette conférence de presse.

Ce plan n'aura pas d’effet sur le déficit public, assure le gouvernement, qui entend utiliser des instruments comme des prêts, des fonds propres ou des fonds de garantie (pour un montant de 11 milliards d’euros), notamment grâce à la mobilisation de la Caisse des dépôts.

Il prévoit aussi une réorientation d’investissements existants pour 12 milliards d’euros et de nouvelles mesures budgétaires pour financer les priorités pour 24 milliards.

Voici quelques-uns des investissements concrets qui découleront de ce plan:

La transition écologique (20 milliards d’euros) — Rénovation de plus d'un million de logements privés qui sont des "passoires thermiques".

Ce sujet reprend en partie le plan de Nicolas Hulot pour le climat annoncé le 18 septembreLe Premier ministre a indiqué la rénovation de plus "d'un million de passoires thermiques dans l'habitat privé" sera financée. Il y aura une nouvelle prime pour les ménages et trois milliards de prêts garantis de la Caisse des Dépôts et Consignations pour les organismes de logement social. "La France compte plus de deux millions de ménages modestes en situation de précarité thermique en raison de la vétusté de leurs logements" a précisé Edouard Philippe.

La formation (15 milliards d'euros) — Deux millions de personnes peu qualifiées seront accompagnées pour un retour vers l'emploi.

Agence Pôle Emploi, Nice.REUTERS/Eric Gaillard

Le plan d'investissement prévoit la formation vers l'emploi de deux millions de personnes peu qualifiées —  un million de chômeurs faiblement qualifiés et un million "de jeunes décrocheurs" selon les propos du Premier ministre.  "Nous estimons qu'à l'horizon 2022, 300.000 personnes supplémentaires pourraient être insérées durablement dans l'emploi", explique M. Jean Pisani-Ferry au Monde.

Le Gouvernement veut ainsi "édifier une société de compétences: la plus grande des sécurités pour faire face au monde qui vient, c'est notre intelligence individuelle et collective." Cette société idéale passe en pratique par la transformation de l'université "afin de faire cesser la sélection par l'échec".

Innovation (13 milliards d'euros) — Prolongation du programme d’investissements d’avenir.

Un employé travaille pour construire "Yhnova", la première maison construite avec une imprimante 3D, une technologie créée par des chercheurs de l'Université de Nantes. REUTERS/Stephane Mahe

Ce troisième volet reprend en fait les montants alloués au dernier programme d'investissements d’avenir, lancé en 2015, et entré sur l'enseignement supérieur, la transition énergétique et le numérique. "Nous voulons fonder notre potentiel économique général sur l'innovation", a lancé Edouard Philippe.

La transformation numérique des services publics (9 milliards d'euros)  — Vers la généralisation du paiement électronique

A man uses an iPhone 7 smartphone to demonstrate the mobile payment service Apple Pay at a cafe in Moscow, Russia, October 3, 2016. Picture taken October 3, 2016.

REUTERS/Maxim Zmeyev

Pour le Gouvernement, la troisième priorité est de "construire un état plus agile, adapté à l'ère numérique." Un fonds de transformation de l'action publique va être doté de 700 millions d’euros pour financer des projets de modernisation qui pourra passer par exemple "par la généralisation du paiement électronique", a indiqué Edouard Philippe. 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Elections sénatoriales 2017: La République en marche perd son pari et demeure largement minoritaire

VIDEO: Le cycling est un phénomène aux États-Unis — voici à quoi ressemble une séance